L’œil de l’observateur – Wahid Abderrazek : «Nous avons les moyens de l’emporter»





On peut considérer Wahid Abderrazak comme le premier entraîneur à avoir jeté les bases solides de l’E.N. cadette qui a brillé lors du Mondial coréen.


C’est lui qui avait entamé le travail en profondeur depuis de longues années, mais, comme pour tous ceux qui œuvrent dans l’ombre, rares sont ceux qui connaissent l’apport de ce technicien aguerri et qui a roulé sa bosse un peu partout en Tunisie et à l’étranger, puisque sa dernière expérience a eu lieu à Ittihad Jeddah. A présent, Wahid est rentré au pays pour resservir le football national.


Enfin, rappelons au passage que Wahid est aussi instructeur à la FIFA.


A présent, nous l’avons convié pour parler du match de tout à l’heure et qui opposera notre onze national au Burundi. Analyse.


«... Pour le moment, il s’agi de gagner pour préserver les chances de qualification et se mettre sur orbite après la déconvenue face au Burkina Faso.


Sur le plan stratégique on ne peut pas discuter là-dessus, car tout dépend des consignes qu’on va leur donner. C’est donc plutôt une question d’animation de jeu et là j’ouvre une parenthèse pour évoquer la stratégie de Lemerre qui préfère aligner souvent trois pivots et là je dirai qu’on peut jouer avec trois pivots et être offensif étant donné que tout dépend de l’approche qu’on a de la rencontre. Regardez l’exemple de la Hollande qui joue avec 3 récupérateurs mais dont l’occupation des espaces est parfaite.


Enfin, pour la formation je crois qu’un joueur comme Mouihbi serait très utile eu égard à ses qualités techniques très appréciables. D’autre part Chermiti, s'il est  en parfait état sur le plan moral, peut être décisif. Enfin je pense que nous avons assez d’arguments pour gagner...»


M.A.F.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com