L’été de l’économie d’énergie !





Alors que les jours chauds commencent à s’installer, il nous semble évident que cette année devrait être abordée avec une attention particulière du point de vue de la consommation d’énergie. Car la ‘‘démocratisation’’ des climatiseurs, et plus encore des réfrigérateurs, fait que le nombre de foyers tunisiens qui ont accès à ces deux appareils en même temps devient de plus en plus élevé et que le niveau de consommation que cela implique est en train de monter vers des hauteurs vertigineuses.


Vertigineuses, parce que ce n’est pas tant la légitimité de nos concitoyens à disposer du meilleur confort possible que nous mettons en cause, que le contexte où cette évolution se développe. L’énergie coûte aujourd’hui plus cher que jamais et éprouve nos ressources, à des niveaux jamais expérimentés, et nous devons tous nous sentir totalement impliqués dans ce dossier.


Bien sûr, il faut également ajouter à ce schéma la consommation des entreprises en matière de climatisation en ce début d’été. Leur nombre augmente, et c’est tout à fait naturel, mais le poids sur le budget de l’Etat augmente également.


Contre cette électricité follement onéreuse, il n’y a pas d’autre solution que de se mettre sérieusement à tous les procédés d’économie d’énergie qui sont connus de tous, et que peu appliquent avec conviction… malheureusement.


Il y a aussi le grade d’économie d’énergie de ces appareils (le réfrigérateur, le climatiseur…), qu’il faut adopter au plus tôt pour les retardataires et pour ceux qui ont des installations anciennes. Pour les réfrigérateurs, nous sommes déjà bien avancés, et l’offre a exclu de facto les grades les plus voraces. Il reste maintenant à nous mobiliser pour les climatiseurs!


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com