Israël et le Hamas : Accord pour une trêve à partir de demain





Le Quotidien-Agences


Israël et le mouvement islamiste palestinien Hamas ont accepté une trêve, négociée par l'entremise de l'Egypte, dans la Bande de Gaza qui commencera demain à partir de 03H00 GMT, a indiqué l'agence officielle égyptienne Mena, citant un haut responsable égyptien.


"Les deux parties palestinienne et israélienne ont accepté la première étape d'une proposition de l'Egypte, soit le début d'une accalmie réciproque et simultanée qui commencera dans la Bande de Gaza à partir de jeudi à 06H00 locales (O3H00 GMT)", a indiqué ce responsable non identifié.


L'Egypte joue depuis des mois un rôle d'intermédiaire entre le mouvement islamiste Hamas, qui a pris par la force le contrôle de la Bande de Gaza il y a un an, et Israël en vue d'un cessez-le-feu.


A Gaza, le porte-parole du Hamas, Sami Abou Zouhri avait déclaré juste avant l'annonce de la Mena que son mouvement était sur le point de parvenir à un accord avec Israel en vue d'une trêve des violences.


"Les négociations pour une période de calme continuent de façon positive et arrivent presque à leur terme", avait-il dit. "Nous sommes proches d'annoncer un accord".


Selon  Abou Zouhri, la trêve inclura "un cessez-le-feu mutuel, la levée du siège et l'ouverture des points de passage (entre la Bande de Gaza et Israel) dans des conditions définies". Il n'avait pas donné davantage de détails.


L'annonce de la trêve à partir de demain intervient alors que six Palestiniens ont été tués hier dans trois raids aériens menés par l'armée israélienne contre des activistes dans la Bande de Gaza, selon des témoins et un médecin palestiniens.


Elle survient en outre au lendemain du départ d'Egypte d'une délégation du Hamas, venue à la fois de Damas et de la Bande de Gaza, pour faire connaître


l'ultime position du mouvement islamiste sur cette trêve.


Israël, dont une délégation s'était rendue précédemment au Caire, souhaitait obtenir la fin des tirs de roquettes et d'obus vers ses localités du sud depuis Gaza, en contrepartie d'un arrêt de ses opérations contre ce territoire. Israel réclame aussi une action beaucoup plus énergique de l'Egypte pour stopper la contrebande d'armes vers Gaza.


Le Hamas, de son côté, exigeait la levée du blocus imposé par Israel à la bande de Gaza ainsi que l'ouverture des points de passage entre le territoire palestinien et l'extérieur.


________________


Cinq Palestiniens tués


Cinq Palestiniens ont été tués hier dans un raid aérien israélien mené contre la voiture à bord de laquelle ils circulaient dans la Bande de Gaza, ont indiqué   des témoins et un médecin palestiniens.


Plusieurs autres personnes ont été blessées dans cette attaque qui s'est produite à l'est de la ville de Khan Younès, dans le sud de la Bande de Gaza, a précisé le docteur Mouawiya Hassaneine, responsable des services d'urgences de l'hôpital de la ville.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com