A.G élective de l’O.B. : Kéfi reconduit pour un nouveau bail





La 79e  assemblée générale de l’OB tenue vendredi dernier fut suivie par un large public. L’ambiance était excellente et les débats furent pour une  fois constructifs.


M. Kamel Somaï, gouverneur de Béja, a ouvert les travaux de cette assemblée et a rappelé à l’assistance nombreuse les acquis réalisés depuis le Changement du 7 Novembre grâce à la sollicitude dont bénéficie la région de la part du Président de la République.


Une saison difficile


Le rapport moral a insisté sur les difficultés rencontrées au début de la saison et les multiples revers essuyés par le club à domicile et à l’extérieur, ce qui a nécessité des changements qui furent fructueux.


Premièrement, un changement à la tête du club, Abdellatif Kéfi remplaça Ridha Ouni qui a préféré rendre le tablier, ensuite la nouvelle équipe dirigeante a fait appel à Mahmoud Ouertani pour remplacer Kouki. La deuxième partie de l’exercice fut largement meilleure et le club a sauvé sa place en Ligue I, mais jusqu’à quand va-t-on vivre avec la hantise de la relégation ?


Il est grand temps de mettre au point une stratégie et de tracer une nouvelle politique au sein du club afin de permettre à l’association de réaliser des résultats conformes aux attentes des supporters.


Pour ce qui est des autres catégories, hormis les Espoirs, qualifiés pour la finale de la Coupe de Tunisie et classés 6es de leur poule, les autres catégories sombrent dans l’anonymat.


Un budget indigne


Les recettes réalisées tout le long de la saison furent dérisoires: 969.533D,266, un budget qui ne permet aucune stratégie à long terme.


- 691.433D,200 venant des dons et des subventions


- 40.000D venant de la vente d’un joueur


- 105.362D la recette du Kemiti tout le long de la saison.


- 6.640D c’est le montant réalisé après la vente des différents abonnements et carte d’adhésion.


Une situation financière très primitive, précaire et difficile pour une association qui fêtera ses 80 ans l’année prochaine.


Les dépenses furent de l’ordre de 1.056.094D,782 dont presque la moitié fut consacrée aux salaires et primes des joueurs.


Le déficit du club est évalué à 258.000D.


A Béja, si on veut que l’OB joue les premiers rôles, il est impératif que les supporters changent de mentalité, le soutien financier au club est plus que nécessaire, voire urgent. Venir nombreux au stade le dimanche est le minimum que les supporters doivent faire car il est inadmissible que lors de certaines rencontres décisives pour le maintien, à peine 500 supporters prennent leurs billets.


Des interventions bien ciblés


Les interventions furent nombreuses et contrairement aux assemblées précédentes elles furent constructives.


Tous ceux qui ont pris la parole ont mis l’accent sur l’importance du travail qui doit être fait au niveau des jeunes, car l’avenir du club dépend de ces catégories. Certains ont mis l’accent sur la nécessité de faire de bons et meilleurs recrutements et de ne pas refaire les fautes commises les saisons précédentes, car plusieurs joueurs furent recrutés et n’ont rien ajouté au club et certains ont très très peu joué.


Après l’approbation des rapports moral et financier, l’Assemblée générale a élu Lotfi Kéfi en tant que président du club avec Nabil Chatti comme premier vice-président.


Youssef




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com