F.T.H.B. : Un nouveau défi à relever





Le nouveau Bureau fédéral de la FTHB est déjà à pied d’œuvre.  Cependant sa tâche de relancer la discipline, de réinstaurer un climat de confiance avec les clubs et de rationaliser la gestion de cette fédération, la deuxième dans le pays par degré d’importance, sera loin d’être aisée. Mais il faudra s’y mettre !


Pour y arriver, le nouveau B.F provisoire de la FTHB a décidé de répartir les tâches de ses membres comme suit :


- Mehdi Khouaja, président


- Mourad Mestiri, vice président chargé de la compétition


- Taoufik Boussâada, vice président chargé de la trésorerie


- Ridha Manaï chargé des équipes nationales


- Héla Semchaoui chargée de la commission du handball féminin


- Adel Othmane chargé de la commission de l’arbitrage


- Nedhir Rebaï chargé de la commission d’organisation des manifestations


- Karim Helali chargé des relations avec les instances internationales


- Mejdi Hassan chargé de la commission de sponsoring et de communication


- Maher Chikhaoui chargé de la commission des qualifications et des licences


- Samir Bouaouina chargé de la commission médicale


- Mourad Baccouche chargé de la commission des affaires juridiques et de discipline.


On constate à la lecture de cette composition que quatre membres ont été confirmés au sein de ce nouveau Bureau provisoire. Il s’agit de Mourad Mestiri, Taoufik Boussaada, Hela Semchaoui et Karim Helali qui avait gelé ses activités de l’ancien Bureau. Par ailleurs, on remarque le retour de Ridha Manai au sein du bureau alors qu’auparavant il occupait le poste de responsable de l’E.N «A».


A ce propos, un membre fédéral nous a signalé que beaucoup de travail est à faire pour redresser l’image de notre handball, assurer son développement et son essor.


Sur un autre plan, le nouveau Bureau de la Fédération semble décidé à donner une place de premier plan à la Ligue nationale. En effet, l’idée qui s’est imposée rapidement aux nouveaux membres consiste dans la nécessité de la renforcer et de la doter des moyens suffisants, notamment juridiques et financiers, pour lui permettre d’accomplir son travail et surtout la gestion de la compétition nationale. A cet effet, la présidence de la Ligue nationale de handball a été confiée à Néjib Chérif, lui-même ancien membre du BF, et qui siégera au sein du nouveau Bureau de droit. Un homme connu pour sa droiture et son intégrité. A ce sujet, une commission formée de trois membres fédéraux, Karim Helali, Samir Bouaouina et Mourad Baccouche ainsi que de Néjib Chérif s’est penché sur la question de la ligue nationale et fera ses propositions au bureau fédéral qui décidera. Ils ont découvert que des dispositions existent depuis une douzaine d’années er relatives à la ligue prévoyaient déjà qu’elle devait prendre en charge la gestion du championnat national. D’ailleurs, l’orientation va dans le sens de faire du Bureau de la FTHB une structure qui se charge essentiellement du développement de la discipline dans le pays sachant que plusieurs clubs sont en difficulté, qu’il y a encore beaucoup de travail à faire au  niveau des jeunes et dans plusieurs régions du pays pour élargir au maximum la base des pratiquants.


Espérons que le nouveau Bureau parvienne à surmonter les difficultés et à trouver les solutions idoines pour relancer notre handball. Il faudrait simplement qu’une certaine sérénité l’entoure pour aller de l’avant et éviter les conflits internes qui avaient miné les anciens bureaux qui se sont succédés. A priori, les nouveaux membres sont déterminés à ouvrir une nouvelle page pour notre sport numéro deux.


ABDELLATIF




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com