Anis Ayari : «La Turquie, sinon… le S.T.»





Après avoir vécu un véritable cauchemar dû à son accident, Anis Ayari, le valeureux arrière-gauche international est décidé à revenir très fort. Il sera bientôt de retour sur les terrains.


En évoquant l’épisode difficile qu’il venait de vivre, Anis Ayari ne veut retenir que ce qui va lui servir à l’avenir : «Ce fut très dur mais il y a toujours des enseignements à retenir. J’ai perdu beaucoup de temps et d’énergie, mais j’ai appris à mieux juger les autres, surtout ceux qui sont toujours avec vous lorsque tu es à l’apogée et qui, subitement se volatilisent dès que tu rencontres des difficultés. C’est du passé et je ne veux plus y revenir car je dois penser sérieusement à la suite de ma carrière».


Ayari a repris les entraînements en solitaire depuis quelques semaines en compagnie d’anciens coéquipiers. Il commence à retrouver tous ses moyens et il est déterminé à revenir en force : «J’ai hâte de retrouver les terrains et de vivre la compétition. La saison passée n’était pas une réussite avec Lorient et je dois rebondir de nouveau». Anis Ayari, a-t-il déjà choisi sa future destination ? A l’entendre parler, il y a deux pistes prioritaires dans sa tête : soit rejouer dans un bon championnat européen, soit réintégrer les rangs du ST son club de toujours : «Effectivement, je viens de recevoir deux offres intéressantes de Turquie, là où on me connaît déjà. Il s’agit de deux équipes de première division et je partirai discuter des détails ce week-end. Au cas où l’offre s’avérerait décourageante, j’ai déjà choisi une seconde option, celle du retour au ST, mon équipe d’origine qui m’a formé et envers laquelle je dois beaucoup. J’en ai parlé avec les dirigeants influents du club bardolais et si jamais ça ne marchera pas avec les responsables turcs, je serai de retour au Bardo».


Alors, verra-t-on Anis Ayari de nouveau en rouge et vert ? L’opportunité est réelle car cette solution arrange les deux parties, d’autant plus que Hichem Haj Kacem, l’actuel arrière gauche stadiste, sera libre à partir du 1er juillet 2008 et pourrait quitter l’équipe. L’arrivée de Ayari serait alors la meilleure solution, mais on n’en est pas encore là et on doit attendre encore quelques jours pour en savoir plus, c’est-à-dire après le retour de l’ex-Stadiste de Turquie.


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com