Les jeunes et la télévision : Reality show, sport et action au firmament





Les jeunes font partie des téléspectateurs les plus fidèles. Certains d’entre eux sont d’ailleurs fascinés par le petit écran. Toutefois, trouvent-ils un programme tout à fait à leur goût ?


Que regardent justement les jeunes à la télé ? Et quel genre de grille télévisée préfèrent-ils?


Tunis-Le Quotidien


Une fois de retour à la maison, grand nombre de jeunes prennent place directement devant la télévision. La télécommande dans les mains et les yeux fixés sur l’écran, ils restent fixés à leur siège pour suivre leur programme télévisé favori. Les uns commencent par un petit zapping à la recherche d’un programme attrayant. Les autres savent exactement ce qu’ils veulent. Ils se pointent à une heure précise devant le petit écran parce qu’ils connaissent parfaitement bien l’heure de la diffusion de leurs émissions favorites. Par ailleurs, c’est selon ce que regardent les jeunes que l’on peut approximativement cerner leurs préférences, leurs centres d’intérêt et leurs goûts. En effet, chacun choisit ses programmes selon ses aspirations personnelles. En outre, selon certains dires, les jeunes ne seraient pas du tout attirés par tout ce qui relève du sérieux. Il semble que leurs préférences tournent autour des clips vidéo, des films d’action et des séries américaines. Il suffirait, dans ce sens, qu’ils tombent sur une chanteuse en train de se déhancher pour qu’ils fixent leurs regards sur l’écran et se laissent aller à la rêvasserie. D’autres, plutôt terre-à-terre, préfèrent les émissions de la reality-show. Et entre les uns et les autres, grand nombre de jeunes messieurs n’ont d’yeux que pour les émissions sportives. Mais même si plusieurs autres loisirs sont accessibles aux jeunes, le petit écran demeure leur premier divertissement.


Wael, étudiant de 20 ans, dit qu’une jeune personne a des choix différents d’un téléspectateur adulte et cela ne doit se traduire de manière négative. «Certains critiquent le fait qu’un jeune n’aime pas regarder le journal télévisé ou encore qu’il n’a aucun penchant spécial pour les documentaires. Or personne ne trouve déplacé que des enfants regardent des cartoons et des dessins animés et personne ne critique non plus les hommes qui aiment regarder les matchs de foot ! Chaque âge a ses propres spécificités et le nôtre nous pousse vers les films et les clips vidéo parce que nous sommes pratiquement tous branchés sur la musique et nous aimons tous voir une jolie mise en scène. Et puis, le fait de voir des films d’action fait partie de la tendance cinématographique actuelle. Chacun vit son temps et suit les tendances de son époque, voilà toute l’histoire. Si aujourd’hui, moi j’ai une préférence pour les séries et les films américains et si j’aime voir des clips vidéo et des matches de foot, des meetings de boxe, cela ne veut pas dire que je n’ai pas de principes ou que mes repères ne sont pas ancrés. Je perçois la télévision en tant que moyen de divertissement et de loisir, c’est tout. Cela dit, si je n’aime pas les chaînes arabes, c’est parce qu’aucun programme ne me semble vraiment intéressant. D’abord, je ne suis pas vraiment fan du cinéma arabe qui mâche et remâche toujours la même chose. Et puis je ne me retrouve jamais lorsque je regarde des émissions tunisiennes. Mis à part celles sportives, aucune autre ne reflète notre réalité. D’ailleurs, en suivant certaines émissions, j’ai l’impression de débarquer d’une autre planète et je me dis : Est-ce que ce genre de choses arrive vraiment chez nous?! En outre, on ne trouve aucun programme vraiment nouveau et inédit. Ils ressemblent tous à des émissions étrangères reproduites de manière presque…gauche», dit-il.


Marouane, 21 ans, aime également voir les films, les séries et quelques émissions françaises. «Je dirai que la télévision reste avant tout un moyen de divertissement. Les films et les séries me plaisent parce qu’il y a toujours de l’émotion et du suspense. Cela dit, j’ai horreur des émissions de télé-réalité et des clips vidéo. J’ai l’impression qu’ils prennent le téléspectateur pour un imbécile. Et puis, je n’aime pas du tout l’esprit indiscret de certaines émissions qui étalent le linge sale des autres ! Des émissions comme «El Moussameh Karim» transmises sur Hannibal TV sont parfois en dépit du bon sens. Lorsqu’on voit le titre de l’émission, on a l’impression que cela va avoir une noble vocation. Bon, même si le but de l’émission reste noble, on voit des personnes en train d’échanger des tirs croisés et de dire des choses qui ne vont pas du tout avec nos traditions et notre culture. Nous avons besoin d’un coup de neuf qui soit conforme à nos besoins en tant que société arabo-musulmane. Or, ce que l’on voit actuellement ressemble beaucoup plus à du copier-coller fait de manière vraiment moche», dit-il.


Rym, étudiante de 21 ans, confirme qu’elle passe la majeure partie de son temps libre à regarder les clips vidéo. «Les clips me permettent à la fois d’écouter de la musique, de regarder de belles images, d’être au courant des nouveautés en matière de mode et de make-up et d’être à la page quant aux chansons en vogue. C’est donc une manière de joindre l’utile à l’agréable. Je me demande pourquoi on critique ceux qui regardent les clips ? Tous les chanteurs utilisent les clips pour faire valoir leurs tubes même les chanteurs engagés et de renom. Je ne vois pas où est le mal ! En outre, ce n’est pas parce que j’aime regarder des clips de chanteuses que je vais me mettre à les imiter et reproduire leurs mêmes gestes ! Par ailleurs, j’aime aussi voir les films riches en émotions et les films d’action basés sur le suspense. En ce qui concerne les émissions, je reconnais ne pas avoir un penchant spécifique pour les documentaires ou pour tout ce qui a un aspect trop sérieux. Lorsque je reviens chez moi après une journée d’école, il me faut un produit télévisé léger et facile à digérer. Je n’ai nullement envie de regarder quelque chose qui risque de me stresser davantage. J’aime voir les chaînes dont le premier objectif reste celui de divertir le téléspectateur, de lui rendre le sourire et, par-dessus tout, lui redonner de l’espoir en le poussant à rêver. Cela dit, je trouve que la chaîne Hannibal propose une grille variée et de plus en plus intéressante. J’aime les émissions qui parlent des problèmes des autres. Cela nous permet de voir les conséquences néfastes de certains comportements. Par exemple, si je vois une mère pleurer lors de l’émission de « El Moussameh Karim », je cours embrasser ma mère. Certes, l’esprit de l’émission n’est pas nouveau, mais cela nous scotche tout de même et capte notre regard, ce qui veut dire que l’émission est réussie», dit-elle.


Refka, 20 ans, a un penchant spécial pour les programmes qui répondent à ses attentes de téléspectatrice. «J’ai un goût particulier pour les programmes en langue française. Je trouve que certaines émissions sont spécifiques aux jeunes dont je fais partie. J’y trouve réponse à plusieurs de mes questions. J’aime regarder également les émissions de télé-réalité. J’adore aussi voir les clips vidéo parce qu’ils me permettent de connaître les chansons en vogue, d’écouter de la musique et d’apprendre à danser, d’avoir une idée sur les nouveautés en matière d’habits et de maquillage… Mais, je n’aime pas les clips où les chanteuses n’ont rien à proposer à part un physique à moitié nu ! Certes, il s’agit d’une vidéo, mais un clip doit d’abord nous présenter de la bonne musique et un produit artistique de qualité. Ce n’est pas parce qu’une présumée chanteuse a un physique agréable et qu’elle maîtrise «l’art de la séduction», qu’elle va me plaire ! Je reste exigeante et je ne peux pas tolérer qu’on prenne les téléspectateurs pour des imbéciles ! J’aime également voir quelques émissions sur Hannibal TV qui est en train de s’améliorer jour après jour et qui colle de plus en plus à notre réalité», dit-elle.


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com