Les objectifs des jeunes dans la vie : Les études passeport l’avenir





Chaque être humain a des objectifs premiers et essentiels dans la vie. Les jeunes, de même, ont des priorités et des choses indispensables qui leur tiennent à cœur. Certains gèrent leur vie de manière planifiée à l’avance pour parvenir justement à concrétiser leurs objectifs.


D’autres vivent au jour le jour…


Tunis-Le Quotidien


La vie fait des cadeaux à certains. Elle leur fait bénéficier de moult avantages. Lorsqu’ils veulent quelque chose, ils n’ont qu’à lever le doigt! C’est comme si l’environnement dans lequel ils évoluent n’est là que pour les servir. D’autres, en revanche, trouvent tout le mal du monde à mener normalement leur vie. Leurs conditions matérielles, morales, sociales, affectives ou environnementales sont compliquées. Même leur vie quotidienne ressemble à une chaîne d’obstacles et ils sont tout le temps contrecarrés et contrariés. Certains d’entre eux pensent que le fait d’aspirer à la réussite totale est une utopie ! Ils croient que pour arriver à la réussite et au succès, il faut avoir beaucoup d’argent, parvenir au bout du cursus universitaire, rencontrer le grand amour, atteindre un équilibre psychique et familial, avoir un rang social élevé… Cependant, ces jeunes gens savent pertinemment que le fait d’avoir toutes ces choses à la fois est quasiment impossible. Ils se contentent dès lors de se concentrer sur certains objectifs plutôt que d’autres. Les uns accordent aux études une place première et primordiale. C’est leur seul moyen de garantir un avenir professionnel plutôt serein. D’autres n’ont qu’un seul objectif : vivre à l’abri du besoin. Toutefois, pour y arriver, ils n’ont qu’à miser sur les études. Le reste est une question assez imprévisible. Ils laissent donc les choses aller d’elles-mêmes sans se donner la peine de faire des calculs.


Emna, 22 ans, étudiante en première année, ne peut pas être sur deux champs de bataille à la fois. La jeune fille s’est fixé un seul objectif pour le moment : celui de réussir ses études. «Celui qui veut vivre à l’abri du besoin ne doit pas rester les bras croisés. Le ciel n’envoie pas de cadeaux ! Je pense que la chance se mérite, elle ne s’offre pas et c’est justement la raison pour laquelle je travaille assidûment. Certes, beaucoup de choses ont de l’importance dans ma vie comme ma famille et mes amis, mais mon unique objectif pour le moment, est celui de réussir mes études. La vie ne ressemble pas à un long fleuve tranquille et celui qui veut se faire une place doit cravacher dur. La cherté de la vie impose que l’on retrousse les manches et qu’on réussisse aux études si l’on aspire à un rang social respectable. Je ne sais pas trop ce que je voudrais faire à l’avenir, mais ce qui prime pour moi à présent c’est de parvenir au bout de mon cursus universitaire. Après mes cinq années d’études supérieures, je crois que je pourrais faire des choix. De plus, je suis incapable de courir plusieurs lapins à la fois. Cela me déconcerte et je risque de me fourvoyer. Je préfère donc concentrer toutes mes forces vers un seul objectif : réussir. Je laisserai les autres choses venir d’elles-mêmes», dit-elle.


Mohamed, étudiant de 22 ans, met ses études au premier rang dans la mesure où c’est le seul moyen qui peut lui garantir un avenir serein. «Nous sommes certes jeunes et cet âge nous pousse parfois à voir les choses de manière subjective et confuse. Mais cela ne légitime en rien le fait de se montrer complètement irresponsable ! Le fait de profiter de la vie et de faire la fête n’empêche en rien que l’on accorde une place prioritaire à nos études et, par conséquent, à notre avenir. Cela dit, ce sont les études qui occupent la première place dans ma vie. Mon premier objectif est celui de réussir. Cela me permettra de réaliser mes rêves. A vrai dire, les études ne sont peut-être pas une finalité, mais le diplôme universitaire m’ouvrira d’autres horizons. Je pourrais monter mon propre projet et m’installer à mon propre compte. Si cela n’est pas possible, j’aurais au moins mon master. Et mon niveau me permettra d’avoir un poste stable. En tout cas, aucun de mes rêves ne pourra être réalisable sans mes études», dit-il.


Saïfeddine, 16 ans, rêve de travailler dans le domaine de l’informatique. Le jeune homme s’applique dans ses études pour pouvoir réaliser justement cet objectif. «Les études sont mon unique moyen de réaliser mon objectif final : un avenir serein. Je pense que personne n’étudie juste pour étudier. Certes, les études nous permettent d’atteindre un certain degré du savoir et elles nous illuminent l’esprit. Mais, elles sont, avant tout, notre première arme pour garantir notre avenir. Cela dit, je suis un passionné de l’informatique et je compte choisir cette branche comme spécialité d’études. Durant les vacances, je n’arrête pas de fouiner dans mon ordinateur et je peux dire qu’aucune panne technique ne m’arrête. J’ai toujours su maintenir mon appareil en bon état. Toutefois, ce don ne suffit pas, il va falloir le couronner avec un diplôme. En parallèle, je suis des cours de guitare depuis plus d’une année et je rêve également de pouvoir réaliser un bon morceau musical. Donc, pour récapituler, ce sont mes études qui ont la part du lion, ensuite vient ma passion pour l’informatique et la musique», dit-il.


Wahid, 16 ans, s’est fixé deux objectifs : réussir ses études et devenir un footballeur de renom. «Je suis un élève brillant. Mais il y a deux ans, mes parents m’ont inscrit dans une équipe de foot. Je prenais tellement mes entraînements à cœur que j’ai dû négliger mes études. Il fallait donc que je prenne une décision. J’ai opté pour mes études ! Toutefois, ma passion pour le foot et mes talents de jongleur, que je me suis forcé d’étouffer, continuent de me ronger de l’intérieur. Et franchement, j’ai vraiment peur de rater ma vocation et de vivre toute ma vie avec ce goût d’inachevé. A l’heure actuelle, je suis totalement déboussolé. Je ne sais pas si j’aurai l’occasion de me remettre sur le terrain sans que cela n’affecte mes études. Mais, je crois que je vais encore tenter le coup. Mon objectif ? J’aimerais tant pouvoir à la fois réussir mes études et laisser exploser mes talents de footballeur», dit-il.


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com