S.T. : Aïn Draham, lieu de retraite





Les Stadistes continuent à s’entraîner sérieusement au terrain annexe de Radès dans une ambiance un peu lourde. Joueurs et staff technique sont déterminés à aller jusqu’au bout pour voir tous ces efforts et sacrifices récompensés.


?a fait déjà plus de trois semaines que l’équipe s’entraîne d’arrache-pied  à Radès. Seul inconvénient, le S.T. n’a pas trouvé de sparring-partner disponible pour disputer le moindre match amical. C’est pour cette raison que les Juniors n’ont pas arrêté leur saison et sont restés disponibles pour jouer quelques matches d’application contre les seniors.


L’effectif est à présent au complet et Robertinho va pouvoir compter sur tous ses atouts. Imed Mhadhebi, sérieusement blessé il y a un mois, a repris les entraînements mais il n’est pas certain d’être complètement guéri avant les demi-finales de la Coupe de Tunisie. Quant à Haythem Zaâlani, il a totalement récupéré et sa présence pour le prochain match de Coupe est certaine. Ainsi, le coach stadiste pourra aligner la formation qu’il jugera la meilleure en fonction de l’adversaire qui sera connu aujourd’hui.


A ce propos, les Stadistes n’ont pas de préférence et ils sont prêts à affronter n’importe quel adversaire car, en Coupe, toutes les équipes ont des chances égales pour s’imposer.


Quant à Amir Akrout, il a repris les entraînements depuis son retour d’Allemagne il y a dix jours. Il pourra jouer la finale en cas de qualification et c’est pour cela qu’il s’est remis au travail afin de ne pas rater une telle aubaine. Pour le moment, il n’a pas encore pris de décision à propos de sa prochaine destination et ses dirigeants ne veulent pas le céder à un club tunisien. Tout peut arriver et ça dépendra des propositions faites par les clubs intéressés. Cependant, certains dirigeants influents au sein du S.T. font tout pour garder leur joyau pour une autre saison en lui promettant de le libérer en cas d’offre d’un club européen.


Et pour mieux préparer les demi-finales de la Coupe de Tunisie, les Stadistes vont effectuer un stage de cinq jours à Aïn Draham. Ils partiront demain au lieu du stage où ils auront à peaufiner les automatismes et à préparer l’équipe pour l’important rendez-vous du 27  ou 28 juin. Les dirigeants font de leur mieux pour offrir les meilleures conditions possibles à leur équipe malgré quelques difficultés inhérentes à la programmation et à la motivation du groupe durant toutes ces dernières semaines. Les joueurs ont reçu leur prime de victoire face au CSS et ils vont percevoir très bientôt le salaire du mois de mai.


Comme on le constate, on fait le maximum pour tenir l’équipe prête à ce nouveau défi et les joueurs promettent de tout donner car, eux aussi, rêvent de disputer une nouvelle finale de Coupe après celle de 2003.


Kamel ZAIEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com