Entraîneurs : La grande valse





Lors de la saison 2007-2008, douze clubs de la L1 ont changé leurs entraîneurs au moins une fois, et il y a ceux qui ont eu recours à trois et même quatre techniciens, tels que l’ESZ.


Cette cascade de limogeages enregistrée au cours de la saison 2007-2008 est un record absolu dans l’histoire des relations entre clubs et entraîneurs. Pour la nouvelle saison, les cartes vont être redistribuées, et la valse des entraîneurs a bel et bien commencé. Le seul club à avoir renouvelé sa confiance en son entraîneur de la saison dernière, est bien sûr le champion. En effet, le CA a trouvé un terrain d’entente avec Ben Chikha qui a repoussé des offres alléchantes des équipes du Golfe pour revivre un nouveau challenge.


L’ESS, comme tout le monde le sait, a très vite remercié le Français Marchand, après la mésaventure de la fin de saison, pour s’attacher les services du Suisse Descastel.


Le club-phare de Sfax, pour sa part, a confié l’équipe à Ghazi Ghraïri, en attendant d’engager un technicien de renom.


L’EST, qui a été le premier à choisir son entraîneur pour la nouvelle saison, en rappelant le Brésilien Cabral pour les dernières rencontres de l’exercice précédent, aura probablement à résoudre le problème de l’adjoint, si le départ de Maher Kanzari se confirme.


Le CSHL compte bien reprendre Habib Mejri pour une nouvelle saison. Toutefois, le possible départ de ce dernier pour une nouvelle expérience en EN (après celle vécue avec l’Italien Scoglio) en qualité d’adjoint, posera un grand problème pour l’équipe banlieusarde qui aura à chercher l’oiseau rare, bien que la piste Akacha reste toujours envisagée.


L’autre équipe de la banlieue, à savoir l’ASM a concrétisé avec l’Algérien Abdelkrim Bira qui a débuté les séances d’entraînements depuis mardi dernier et conduira l’équipe en stage.


D’autres clubs n’ont pas tranché à ce jour le problème de leur staff technique. C’est le cas de JS dont les dirigeants ne semblent pas encore déterminés à prolonger le contrat de Ridha Akacha. Ce n’est pas le cas du CAB qui a renouvelé le contrat avec Mokhtar Tlili.


Le ST est également dans la tourmente. Sa qualification pour le carré d’as en Coupe de Tunisie va certainement compliquer les choses. Car Robertinho n’est pas certain de rester, tout tenté qu’il est par une aventure aux Emirats.


Alors, qui sera le remplaçant? A cette question, personne ne peut répondre actuellement au Bardo, en attendant la tenue de l’assemblée générale.


Les deux nouveaux venus en L1, l’ESHS et l’ASK ont résolu pour leur part la question. Le premier a reconduit Chiheb Ellili, alors que le second a engagé Mohamed Kouki.


Mohamed HEDI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com