Coupe de Tunisie : Des demi-finales pimentées





Les adversaires de L1 et les déplacements se poursuivent pour l’EST, le tenant des deux dernières éditions de la Coupe de Tunisie. Aussi après le CA, le CAB et le CSHL, voilà EGSG et ce sera loin d’El Menzah. Jusque-là tout a bien fonctionné dans la machine espérantiste.


Des buts et des victoires dans le temps réglementaire. Qu’en sera-t-il cette fois face aux Gafsiens ?


A l’opposé de l’EST, son rival de samedi prochain, El Gawafel a toujours été favorisé par le tirage. Pour la 5e fois, il recevra, ainsi et après le CSK, l’ESBK, l’ESZ et l’ESHS. Il sera cette fois-ci opposé à l’ESR. Cela lui fait trois adversaires de L2 et les deux Espérances (ESZ et EST). Dix buts pour EGSG, neuf pour l’EST. Deux attaques de feu pour une demi-finale qui promet.


En Coupe, deux confrontations dans le passé, toutes deux à l’avantage de l’EST (3-1) en 1972 aux seizièmes et (2-1) en 2000 aux huitièmes.


Pour le choc ST - ESS, ce sera la 15e confrontation en Coupe, la 2e aux demi-finales après celle de 1983 (0-0 et 6-5 aux TAB pour l’ESS).


Trois fois, le ST et l’ESS se sont affrontés en finale (deux fois 2-0 pour le ST en 1958 et 1960 et une fois 3-1 pour l’ESS en 1981).


Au niveau de la qualification à ce tour, le ST a eu à écarter l’ESF (1-0), l’ASD (2-0) et le CSS (1-0). Tandis que l’ESS n’a eu à éliminer que des adversaires de second plan SRS (2-1), USZ (2-0) et COT (5-1). Leur dernier face-à-face en Coupe remonte à 2007, lors des huitièmes de finale (3-2 pour l’ESS à El Menzah).


A.D.


 


Rendez-Vous


 


27 juin


Radès


17h00: ST - ESS


 


28 juin


Stade à désigner


17h00: EGSG – EST


_____________________


Leurs impressions


____________


Wissem Naouali (S.T.)


«Il faut savoir qu’on s’attendait un peu à recevoir l’ESS lors de ce tour. On l’avait comme un pressentiment. Nous avons encore à l’esprit le match perdu à Radès sur le fil. Ce jour-là, on a fourni une bonne prestation et on n’a pas été récompensés. J’espère cette fois-ci que le public assistera à des débats de haut niveau et que le verdict sera favorable au ST car en Coupe seul le résultat compte. La dernière trêve a fait mal à l’équipe car il n’y avait pas de sparring-partners pour des matches amicaux. En face, il y aura une Etoile touchée dans son amour-propre et pourra avoir une réaction fulgurante.


Pour tout dire, seule la vérité du terrain compte et les deux équipes partent à égalité de chances».


J.B.


____________


Souheil Berradhia (E.S.S.)


«Ce sera du cinquante partout, dans la mesure où l’équipe stadiste constitue un ensemble à respecter et à prendre très au sérieux, au vu essentiellement de son parcours en championnat.


N’empêche que nous avons cependant une obligation de rachat vis-à-vis de nos supporters, donc de résultat et de qualification. Tout Sousse s’attend en effet à une victoire en coupe pour sauver notre saison et ramener le trophée dans la perle du Sahel, d’autant que nos fans l’ont perdu de vue depuis bien des années.


On s’y est d’ailleurs préparé sérieusement pour aborder la rencontre animés des meilleures intentions, celles de nous défoncer afin d’arracher le succès. Peu importe par ailleurs la manière, l’essentiel pour le moment c’est de passer ce cap des demi-finales.


Beaucoup, parmi les observateurs, pensent que la pression pèsera sur nos épaules, mais au risque de vous surprendre je suis convaincu au contraire qu’il n’en sera rien. Nous ferons tout effectivement pour nous imposer..


Aussi, faut-il simplement faire preuve de concentration et de détermination».


M.A.


____________


Ramzi Ben Younès (E.G.S.G.)


«Les rencontres face à l’EST ont de tout temps constitué des matches à part. Le duel des demi-finales, ne dérogera donc pas à cette règle et qui veut que chaque équipe cherchera la qualification.


Je pense que nous avons les meilleures chances de l’emporter, d’autant qu’EGSG passe par une période faste.


La volonté de vaincre et la détermination sont nos atouts majeurs pour franchir cette étape. Nous en avons les moyens».


M.M.S.


____________


Moïne Chaâbani (E.S.T.)


«A ce stade de la compétition, toutes les équipes se valent. Il est vrai qu’un mois sans match officiel ça influe sur le degré de compétitivité mais c’est valable pour l’EST et pour EGSG.


Notre adversaire sera comme toujours hautement motivé. A l’Espérance, en Coupe, on joue toute notre saison, s’agissant de notre objectif numéro un. Je sens que l’équipe est prête car le stage de Aïn Draham a été parfait sur tous les plans. Cela dit, on fera tout ce qui est dans notre pouvoir pour gagner et nous qualifier. Je ne crois pas personnellement aux pronostics. Voyez ce qui se passe en Coupe d’Europe. Seule la vérité du terrain compte et on cherchera à nous imposer quelle que soit l’aire du jeu qui sera choisi, à Kasserine, Sfax ou Radès».


J.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com