Afghanistan : Les combats font rage dans l’Est





Le Quotidien-Agences


La coalition internationale dirigée par les Etats-Unis et composée presque exclusivement d'Américains a assuré avoir tué hier 22 Talibans dans l'est de l'Afghanistan mais perdu un soldat au combat dans le sud.


Les Talibans avaient attaqué le centre administratif du district de Sarobi, dans la province de Paktika (est), frontalière avec le Pakistan, mais ont été repoussés par l'armée afghane, lit-on dans un communiqué de la coalition.


Puis les Talibans ont tenté de prendre d'assaut le centre administratif du district voisin de Gomal, obligeant les militaires afghans à réclamer un soutien aérien à la coalition, a précisé à l'AFP l'un de ses porte-parole.


"Les 22 combattants qui avaient pris pour cible le centre de Gomal ont été identifiés comme étant les assaillants et tués par les appareils de la coalition", indique encore le communiqué.


Par ailleurs, "un soldat de la coalition a été tué hier matin dans la province du Helmand" (sud), lit-on dans un autre communiqué de la coalition. Le Helmand est un bastion des Talibans où les militaires britanniques et américains des deux forces internationales en Afghanistan mènent depuis des semaines une offensive.


Le communiqué ne précise pas la nationalité des victimes mais la quasi-totalité des soldats étrangers opérant au sein de la coalition sont Américains. A leurs côtés, dans le Helmand, de nombreux soldats britanniques y sont engagés, mais sous la bannière de la Force internationale d'assistance à la sécurité (Isaf) de l'Otan.


Ce décès, le quatrième en moins de deux jours, porte à 103 le bilan des militaires étrangers tués en Afghanistan depuis le début de l'année. Mardi, deux Britanniques de l'Isaf avaient péri dans le Helmand et un soldat de la coalition dans la province de Nangarhar, dans l'est.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com