Tourisme : Accord tuniso-français pour améliorer la qualité des services dans les hôtels





Un accord de partenariat dans les domaines du tourisme et de l'hôtellerie a été signé avant hier à Tunis entre la Fédération tunisienne de l'hôtellerie (FTH) et l'Union française des métiers et des industries de l'hôtellerie (UMIH) pour promouvoir la qualité des services dans les domaines de l'hôtellerie et de l’hébergement en Tunisie.


Tunis-Le Quotidien


L’accord, d’une durée de trois ans, a été paraphé par les présidents de ces deux opérateurs, en l’occurrence Mohamed Belajouza du côté tunisien et André Daguin du côté français, en présence de l’ambassadeur de France à Tunis, S.E. Serge Degallaix.


Le directeur général de l'Office national du tourisme tunisien (ONTT), Raouf Jomni, a formulé le souhait de voir cet accord contribuer à la “fidélisation” des touristes qui visitent la Tunisie à travers une amélioration de la qualité des services.


Le président de l’UMIH a assuré, à cette occasion, que le protocole d’accord contribuera à la création d’un cadre général de coopération qui facilite les échanges d’expériences et la mise en place de projets spécifiques de formation professionnelle.


Selon lui, les programmes d’activités retenus dans le protocole doivent contribuer à la réalisation des objectifs de la stratégie nationale de promotion du tourisme qui «est sur le bon chemin en ce qui concerne la formation du personnel qualifié».


Avec 844 unités hôtelières ayant une capacité totale de 225.000 lits, la Tunisie accueille annuellement quelque 6,5 millions de visiteurs dont près de 85% proviennent de l’Europe. Les Français viennent en tête des Européens avec 1,3 million de touristes. Cette affluence se répercute parfois sur la qualité des services, notamment durant la haute saison.


Le ministère du Tourisme a lancé depuis 2005 une stratégie nationale de développement de la qualité et de l'efficience du système de la formation professionnelle. Plusieurs unités hôtelières et agences de voyages ne respectant pas les normes de qualité des prestations ont été ainsi fermées.


Pilier de l’économie tunisienne, le tourisme est le premier pourvoyeur de devises en Tunisie. Ce secteur du tourisme contribue à hauteur de 8% produit intérieur brut (PIB), couvre quelque 56% du déficit commercial du pays et fournit 380.000 emplois directs et indirects.


W.K.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com