Colloque : La chanson arabe en débat





(TAP)


«La relation entre les secteurs public et privé dans la production de la chanson arabe», tel  est le thème d’un colloque organisé, mardi, dans le cadre de la 14e édition du Festival de la chanson arabe qui se tient  jusqu’à aujourd’hui à Tunis.


Ce colloque transmis en direct sur toutes les stations radiophoniques et télévisuelles, a été animé par le poète Adam Fethi avec la participation d’une pléiade d’artistes et plusieurs experts et producteurs  spécialisés dans le domaine musical.


Les participants ont débattu de plusieurs thèmes ayant trait à la chanson arabe et au rôle des secteurs publics et privé dans la production de la chanson.


Ils ont évoqué la nécessité de développer les contenus des industries culturelles afin de permettre à la chanson d’être en phase avec l’évolution des connaissances et les mutations sociales que connaît le monde et de favoriser sa diffusion aux plans régional et international.


Les intervenants ont mis l’accent également sur l'importance que revêt l’insertion au processus de la mondialisation tout en sauvegardant les spécificités  culturelles, s’interrogeant sur les stratégies établies pour faire face aux défis liés en particulier à la mondialisation.


Quant au rôle des secteurs public et privé dans la production des cotenus musicaux arabes, les participants ont relevé que le secteur public œuvre à la préservation de l’identité culturelle alors  que le secteur privé pourrait être diffuseur de contenus musicaux en deçà des attentes.


Par ailleurs, ils ont appelé à promouvoir davantage la chanson arabe au double niveau du contenu et des techniques.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com