Les jeunes et l’amour : Un sentiment à protéger et à entretenir





L’amour «foudroie» sans «préavis». Et deux personnes se retrouvent dès lors sous l’emprise totale de leurs sentiments. Mais au bout d’un certain temps, c’est l’accalmie.


La fougue impétueuse s’apaise et les amoureux retrouvent leur lucidité. Pour garder


la flamme de l’amour, les deux partenaires sont redevables de faire des efforts.


Or, plusieurs histoires d’amour capotent… Les sentiments qu’ils ont ardemment partagés tarissent… C’est à croire que l’amour n’est qu’illusion…


Qu’en pensent justement les jeunes ?


Tunis-Le Quotidien


La nature a fait qu’homme et femme soient différents à plus d’un titre. Mais naturellement, les deux ont besoin l’un de l’autre. Et c’est le fondement même de la continuité de la vie. Toutefois, cette différence rend les relations de couple compliquées. En effet, les relations entre homme et femme ne ressemblent pas à un long fleuve tranquille. Certains arrivent à gérer les conflits. D’autres se séparent. Selon l’avis de certains psychanalystes les désaccords relèvent de cette différence.


La majorité de la gent féminine cherche de l’amour, de l’attention, de l’attachement et de la reconnaissance de la part du partenaire. Or, un homme, lui, demanderait consentement et respect. Il tient également à être accepté et compris.


L’humeur changeante, les caprices et le besoin permanent d’affection chez la femme lui semblent dépourvus de bon sens. La femme, elle n’admet pas que son partenaire soit peu attentif et peu inventif. Elle ne comprend pas qu’il échoue à décoder les signaux qu’elle lui transmet… Toutefois, il n’y a pas de recette magique à prescrire. Et il ne suffit pas seulement d’admettre la différence avec l’Autre pour qu’une relation réussisse. Mais l’amour, le respect et la réponse aux besoins de l’Autre seraient les premiers piliers d’une relation réussie.


L’un et l’autre doivent faire des efforts et des concessions pour que l’amour ait une chance de résister…


Tarek, étudiant de 25 ans, a aimé plusieurs fois. A chaque fois cela finit mal. Le jeune homme croit pourtant savoir pourquoi…


«Je dois d’abord dire que l’amour est la plus belle chose qui puisse arriver à un être humain. Toutefois, il ne suffit pas d’aimer et d’être aimé pour crier victoire ! L’amour est un sentiment qui se cultive et qui doit être entretenu. On ne doit jamais croire que, si quelqu’un nous a aimé, cela va durer pour la vie ! L’amour ne frappe pas à la porte, il nous envahit d’un seul coup, sans crier gare. Et il peut partir aussi brusquement et on se retrouve tout seul, le cœur brisé. Cela dit, si un amour meurt, c’est qu’on l’a étouffé. Je dirai même que c’est une «masse» vivante qui a besoin de beaucoup d’entretien et d’attention. Or, lorsqu’on est jeune, contrairement à ce que l’on croit, nous avons des engagements et un homme est absolument redevable de travailler et d’étudier pour garantir son avenir. Contrairement aux filles qui ont la faculté d’étudier tout en trouvant le temps de passer des coups de fils, d’envoyer des SMS et d’entourer leur amoureux d’attention. L’homme, lui, ne peut pas gérer convenablement ses études et son amour à la fois. Lorsque les examens approchent, je consacre tout mon temps à étudier. Ma partenaire comprend mal que je ne puisse pas trouver un peu de temps pour elle. Elle ne tolère pas mes absences, mes oublis et mon indisponibilité. Elle considére cela comme un manque de volonté de ma part. Et petit à petit, elle a cessé de m’aimer… Qui a tort ? Je ne sais pas ! mais ce dont je suis sûr, c’est que l’amour a besoin de beaucoup d’effort pour vivre», dit-il.


Khalil, étudiant de 25 ans, pense que l’amour, le vrai est unique. On y a droit une seule fois dans la vie. «Lorsqu’on est adolescent, on peut facilement tomber amoureux. Or, en réalité il s’agit plutôt d’un coup de foudre basé essentiellement sur l’admiration physique. On peut y croire. Mais ce sera croire à une illusion. Un jour ou l’autre, cela peut finir. On ne peut pas aimer quelqu’un juste parce qu’il a un physique agréable, c’est complètement insensé ! Toutefois, l’amour, le vrai est un sentiment vraiment très beau et très noble. On ne peut comprendre qu’il s’agit du vrai amour que lorsque le bouillonnement passionnel sera apaisé. Si l’amour demeure intense après cette étape, c’est qu’il s’agit bel et bien d’un vrai amour. Mais est-ce pour autant une raison pour s’endormir sur ses lauriers ! Malheureusement lorsqu’on aime, on a tendance à devenir permissif. Et même si l’autre commet des erreurs, on n’a généralement pas la force de le quitter. Le vis-à-vis se sentira donc rassuré. Non seulement, il ne fera plus d’efforts, mais il va se donner le droit de commettre encore plus d’erreurs. Normal, s’il est sûr que son partenaire finira par lui pardonner tout ! Or, ce n’est qu’une bombe à retardement. En fait, l’amour est en train de mourir, sauf que l’on ne s’en rend pas compte. Mais un jour on se rendra à cette évidence. L'amour a besoin d’être entretenu. Il ne pourra jamais résister à la trahison. On ne peut pas continuer à aimer aussi s’il n’y a pas de réciprocité», dit-il.


Myriam, bachelière de 22 ans, croit aussi à l’amour. «Je crois que l’amour est ce qu’il y a de plus beau à vivre. Malheureusement, plus cet amour est grand, plus il émousse nos facultés mentales. Lorsqu’on aime sincèrement, on fait tout pour garder la personne aimée, au point de devenir minuscule et faible. Le vis-à-vis se plaira dans son confort. Il oubliera de donner. Il est tellement sûr qu’il est aimé qu’il va tout se permettre. Et quoi qu’il fasse, on va essayer de lui trouver des excuses. Et peu importe s’il ne fait aucun effort, l’essentiel, c’est qu’il est là…


Mais subitement, on se rend compte qu’on est en train de vivre un grand mensonge et à la première occasion, on va prendre la fuite. Un amour ne peut jamais résister sans réciprocité et sans fidélité. Un amour ne peut jamais résister si l’autre nous fait toujours du mal», dit-elle


Marouane, étudiant de 24 ans, reconnaît que c’est toujours l’homme qui brise tout. «A vrai dire, les filles sont généralement très attentives, très démonstratives, très affectueuses et très fidèles lorsqu’elles sont vraiment amoureuses. Mais l’homme est tout le contraire. Au début d’une relation, l’homme se montre attentionné parce que c’est à lui de prendre la première initiative. Mais une fois que la fille est conquise, il devient réticent et se contente généralement de recevoir sans faire des efforts. Sa partenaire peut pardonner son irresponsabilité. Elle peut aussi fermer l’œil sur sa mauvaise volonté à prendre des initiatives. Mais elle finira par s’essouffler et ses sentiments finiront pas tarir. Et je trouve cela vraiment stupide parce que l’amour est une chance qui peut ne jamais se reproduire», dit-il.


Inès, 21 ans, pense que l’amour n’a lieu qu’une seule fois dans la vie. «Les personnes qui papillonnent sont à mon sens, dépourvues de sentiments. L’être humain est incapable d’aimer quelqu’un et de le trahir. Si on aime vraiment, on est forcément fidèle. La trahison blesse et tue l’amour. ce sentiment peut tarir aussi si notre vis-à-vis fait preuve d’un grand égoïsme. Il aime tellement prendre qu’ils ne se donne jamais la peine de donner. Le manque d’équité et de réciprocité, l’égoïsme et la trahison ne laissent pas de place à l’amour», dit-elle.


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com