A.S.M. : A Hammam-Bourguiba, pour se réoxygéner





Une semaine après la reprise, la situation commence à se clarifier du côté du Chtioui. Avec, à l’horizon, un stage bloqué de remise en condition et de réoxygénation à Hammam-Bourguiba.


C’est en effet lundi prochain, le 30 courant que les Marsois mettront le cap sur Hammam-Bourguiba, la coquette station jouxtant le sublime Aïn Draham, dans ce cadre enchanteur du Nord-Ouest du pays.


C’est un endroit devenu familier pour les Auriverde qui, ces dernières saisons, ont pris l’habitude d’y séjourner, même en cours d’année. Ce stage bloqué se prolongera jusqu’au 9 juillet prochain, soit une bonne dizaine de jours.


L’effectif, actuellement à la disposition du duo Bira-Selmi, commence à s’étoffer et à prendre forme, à la lumière notamment de l’accord que les dirigeants marsois ont trouvé avec les joueurs en fin de contrat. Et après la préservation dans le giron marsois des Kaddèche, Nachi et autres Keïta, seul Hammami est encore sur sa réserve.


Courtisé par les grosses cylindrées du circuit national, le brave Zied est encore indécis. Et c’est tout à fait légitime de la part d’un joueur tiraillé entre les forces du cœur et celles de la raison. Pour revenir à Nachi le sobre et rugueux défenseur marsois s’est finalement résolu à rester au Chtioui, malgré la sollicitation d’un club tunisien et d’un locataire de la L2 française. Touati, de son côté, après avoir sauté les  premières séances à cause de menus bobos physiques, a réintégré le groupe.


Et le seul bémol de mise est l’absence prolongée des étrangers, à savoir les deux Zambiens, les frères Sunzu et le Sénégalais Keïta. Il est vrai qu’ils bénéficient d’une autorisation en bonne et due forme de la part d’un club, mais il semble qu’ils aient dépassé les délais convenus. Leur retour ne saurait tarder toutefois, vu l’imminence du stage de Hammam-Bourguiba, vital pour les joueurs et le staff technique. Quant à Bakari, il est allé monnayer ses talents sous d’autres cieux.


Le timon, dans les mains de Selmi…


Pour quelques jours seulement. En effet, le nouveau coach marsois, l’Algérien Abdelkerim Bira s’est rendu pour un séjour éclair à Alger, afin d’y faire l’emballage final, avant son installation définitive à la Marsa.


Parti pour son pays, dimanche dernier, il sera de retour aujourd’hui, jeudi. Entre-temps, c’est son adjoint, l’enfant du club, Imed Selmi, connu pour sa compétence et ses hautes valeurs humaines, qui a assuré ce bref intérim.


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com