Enquête sur les entreprises exportatrices allemandes implantées en Tunisie : Résultats globalement positifs mais des points à améliorer





Une enquête vient d’être réalisée par la Chambre Tuniso-Allemande de l’Industrie et du Commerce (CTAIC ) en 2008 autour du thème «La situation et les perspectives des entreprises exportatrices allemandes implantées en Tunisie». Le dépouillement de l’enquête démontre que les résultats sont globalement positifs, cependant des points restent à améliorer.


Tunis-Le Quotidien


L’objectif de l’enquête est de dresser une évaluation de la situation économique actuelle des entreprises exportatrices allemandes implantées en Tunisie et de leurs perspectives pour l’avenir. Les entreprises interrogées, pour la plupart des PME, représentent les principaux investisseurs allemands en Tunisie.


Le questionnaire a été adressé à 104 entreprises exportatrices à capital ou à participation de capital allemand. Les questions portent sur le succès des affaires en 2007, les attentes pour 2008, l’évaluation des avantages comparatifs et des désavantages de la Tunisie en tant que site d’investissement ainsi que les difficultés et les facilités particulières rencontrées en 2007.


En outre, deux questions ouvertes ont été posées, cette année, concernant les propositions d’amélioration au niveau de l’infrastructure et des possibilités de formation, dans l’objectif d’un développement plus poussé du site d’implantation Tunisie. L’objectif a été de montrer concrètement les déficiences, à l’aide d’informations de première main, et de recueillir des suggestions et propositions d’améliorations constructives.


L’enquête a été effectuée au cours du mois d’avril 2008. L’évaluation des réponses a été effectuée par la CTAIC.


Lesdites entreprises emploient au total plus de 35 000 salariés. L’échantillon choisi est représentatif de l’ensemble des entreprises avec participation allemande au capital implantées en Tunisie, en termes de taille et de secteur d’activité.


Résultats globalement positifs


Globalement, l’enquête démontre que les résultats sont positifs et particulièrement dans le secteur du textile et de la confection qui représente 52% des entreprises questionnées.


Une immense majorité de 87% (contre seulement 61% en 2005) des entreprises exportatrices allemandes participant à l’enquête font état d’une évolution positive des affaires. Environ 51% d’entre-elles (contre seulement 31% au cours des années précédentes) qualifient l’évolution des affaires de «bonne» et 36% estiment que l’évolution au cours de l’année 2007 a été «satisfaisante» (contre 30% en 2005).


La branche de l’industrie électrotechnique représente cette année 33% des sociétés exportatrices. D’autres secteurs industriels, comme celui du cuir ou celui du plastique, sont représentés à hauteur de 15%.


Des points à améliorer


L’enquête mentionne que le principal problème de la Tunisie, en tant que site de production, reste, tout comme au cours des années précédentes, la réglementation excessive et la rigidité de l’administration (53%).


Le manque de personnel qualifié est considéré comme inconvénient du site par 34% des entreprises. Ce constat est dressé essentiellement dans le secteur du textile (49%), et seulement dans une mesure nettement moindre par les entreprises exportatrices du secteur électrotechnique.


Une série de facteurs externes et internes ont été ressentis comme charges par les entreprises allemandes en Tunisie en 2007. L’un d’entre-eux est à souligner particulièrement : les coûts de transport élevés dans la région méditerranéenne.


L’optimisme reste de rigueur pour 2008


Dans l’ensemble, 62% des entreprises s’attendent à une augmentation de leurs chiffres d’affaires à l’exportation (2005: 44%) et 43% des entreprises s’attendent à une augmentation du personnel (2005: 19%)


Rappelons que le volume du commerce extérieur entre la Tunisie et l’Allemagne est passé de 2.1 milliards EUR en 2006 à 2.4 milliards EUR en 2007.


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com