Tunisie- Brésil : Volonté commune de renforcer les relations bilatérales





Tunis - TAP


M. Abdelwaheb Abdallah, ministre des Affaires étrangères a tenu, hier, au siège du département avec son homologue brésilien, M. Celso Luis Nunes Amorim, une séance de travail, en application de l’accord conclu en 2001, instituant le principe de consultations politiques entre la Tunisie et le Brésil.


Cette séance a permis un large tour d’horizon des relations bilatérales et des principales questions de l’heure sur la scène internationale.


Les deux ministres ont examiné les perspectives de renforcement des relations bilatérales, relevant la nécessité d’assurer le suivi des actions de coopération convenues lors de la réunion de la commission mixte, tenue en janvier 2006, au Brésil et mettant en exergue l’existence d’importantes opportunités en matière d’échanges économiques exploitables au profit des deux parties dans des domaines, tels l’agriculture, la technologie et la santé.


Il a été convenu, à cet égard, d’impliquer davantage les hommes d’affaires tunisiens et brésiliens, et d’assurer une bonne préparation de la prochaine session de la commission mixte tuniso-brésilienne, prévue à Tunis pour le début de l’année 2009.


Au plan international, M. Abdelwaheb Abdallah et son hôte brésilien ont souligné la convergence de vues des deux parties quant à la nécessité d’instaurer dans le monde des relations qui se fondent sur les valeurs de solidarité et de dialogue entre les peuples, les civilisations et les cultures.


Ils ont, également, relevé qu’il importe que la réforme du système des Nations Unies, serve l’émergence d’un monde plus juste et plus équilibré où les attributs de la sécurité et de la paix seraient sans cesse consolidés.


Au sujet de la situation au Moyen-Orient, les deux ministres ont réaffirmé leur soutien aux efforts de paix dans cette région.


M. Abdelwaheb Abdallah a, à ce propos, mis en relief le souci constant du Président Zine El Abidine Ben Ali d’apporter une solution équitable au problème palestinien et de réaliser la sécurité et la paix pour tous les peuples de la région.


M. Abdelwaheb Abdallah a, à ce propos, mis en relief le souci constant du Président Zine El Abidine Ben Ali d’apporter une solution équitable au problème palestinien et de réaliser la sécurité et la paix pour tous les peuples de la région.


Le ministre des Affaires étrangères a, aussi, affirmé que pour la Tunisie, l’édification du Maghreb arabe est une priorité et un choix stratégique.


A l’issue de l’entretien, M. Celso Luiz Nunes Amorim a salué, dans une déclaration à l’Agence TAP, l'évolution des relations tuniso-brésiliennes qui, a-t-il  dit, “ont une base solide pour s’intensifier davantage”.


“Ce qui est important, a-t-il ajouté, c’est que la Tunisie et le Brésil commencent à avoir des intérêts mutuels dans les domaines de l’investissement, de l’économie, de la technologie, de l’agriculture et de l’énergie”.


Il s’est félicité, dans le même contexte, des échanges culturels établis entre les deux pays; “échanges qui, a-t-il estimé, peuvent être encore développés”.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com