Mon royaume pour des ordinateurs !





Un royaume (ou un Centre, si vous voulez) d’affaires et de services comme nous le voulons ne pourrait pas prendre le bon chemin sans une condition sine qua non : le quadrillage informatique le plus large possible. C’est le backbone, la colonne vertébrale, la molécule de base… incontournable pour la construction d’une société de services, et plus encore si nous parlons de société du savoir.
Le problème, c’est que notre cadence d’équipement n’est pas assez forte même si nous avons fait des efforts considérables et battu des records de ce coté-ci de la Méditerranée. C’est un problème parce que notre étalon de comparaison est l’autre coté de la Méditerranée, l’Europe jusqu’au grand Nord ; là où se trouvent les scandinaves champions du monde toutes catégories dans les TIC.
Mais il y a une idée qui pourrait nous faire avancer quelque peu. L’exemple est pris sur la SNCF en France car cette entreprise publique vient d’annoncer qu’elle comptait donner ses ordinateurs obsolètes à ses employés les moins aisés.
Ces ordinateurs sont pris dans les endroits que la SNCF est en train de moderniser (les guichets de gare, les centres de réservation, les bureaux…) et seront des donations pour les employés non cadres, mariés, avec enfants.
Des dizaines de milliers d’ordinateurs qui pourraient changer les chiffres d’équipement informatique de la Tunisie si nos entreprises publiques (et, pourquoi pas privées) décidaient de donner les unités obsolètes à leur employés les plus démunis !
Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com