E.G.S.G. – E.S.T. (2 – 3) : Haletant !





Grâce à sa maîtrise des moments forts, l’EST est arrivée à damer le pion à un EGSG qui aura cru en ses chances jusqu’au bout.


Une nouvelle finale pour les camarades d’Eneramo.



Jouée sur la pelouse «neutre» de Kairouan et sous un soleil de plomb, la rencontre entre Gafsiens et Sang et Or, a mis du temps pour s'emballer. La possession de la balle était plutôt du côté des hommes de Cabral qui ont opté pour le 3-5-2 mais ils n’ont jamais trouvé la juste mesure de leurs vis-à-vis lors du premier tiers de la rencontre. En  face, les Sudistes disposés en 4-4-2 qui se transforme en 4-3-3 en phase offensive ont joué l’attentisme. Et c’est bien sur un contre du côté gauche à la (26’) que George arrivait à ouvrir  le score après avoir trompé deux défenseurs et le gardien Kasraoui (1-0). Ce fut là le vrai «décollage». Touchée dans son amour-propre, l’Espérance allait vite réagir, d’abord suite à un tir lointain de Châabani (33’) puis par l’inévitable Eneramo qui résista à la charge de deux défenseurs avant de fusiller de la gauche le gardien Boughanmi (35’) remettant les pendules à l’heure (1-1). Et ce n’est pas fini. Cinq minutes plus tard, Chammam parti sur la gauche, s’engouffra dans la zone de réparation et fut repoussé des mains par Mâameri. Penalty justifié et carton jaune pour le fautif.


Eneramo, ne se fit pas prier pour marquer le second but de son équipe, prenant  à contre-pied Boughanmi (1-2) à la (42’).


La réaction des Espérantistes était réellement fulgurante.


Un scénario qui annonçait une seconde mi-temps ouverte et spectaculaire. Les coaches avaient apporté les correctifs nécessaires à l’axe central de l’EST qui a connu des frissons jusque-là en adoptant la ligne qui a failli lui coûter cher à la (26’) n’eut  été le hors-jeu peu évident signalé par l’arbitre assistant avant le but de George, et à l’entre-jeu gafsien qui n’était pas assez imaginatif.


A la (51’) George d’un tir puissant obligea Kasraoui à sauver en corner, puis de la tête, le même George rata de peu la mire. La détermination des Gafsiens était  nette au fil des minutes et la possession du ballon  était devenue la leur. Le rythme est de plus en plus élevé et c’est logique pour un ensemble  qui cherche  à revenir au score.


Sentant le danger, Cabral remplaça Darragi par Mahjoubi pour renforcer la récupération (60’) mais les assauts sont toujours «jaune et vert» et Kasraoui a dû sauver des pieds devant George (67’). Le coach gafsien décide alors de remplacer un milieu (Mhamedi) par un attaquant Khemila (69’) et jouer le tout pour le tout. Le suspense est toujours total. Et l’Espérance dans tout cela ? Elle gère l’avance et attend l’occasion du KO. Et la (73’) minute était la bonne. Bienvenu, d’un joli lob trompe le gardien Boughanmi (1-3). A trois minutes de la fin Kazady arrive à tromper Kasraoui de près (2-3). Regain d’intérêt et les Gafsiens continuent à espérer mais la force tranquille de l’EST a fini par avoir de la détermination de EGSG.


Formations


EGSG : Boughanmi, Ladab, Mathias, Nçaïbi, Khelifa, Mhamedi (Khemila 69’), Nafti, Zarrouk (Baba 82’), Mâameri, Kazadi, George.


EST : Kasraoui, Besala, Chammam, Badra, Châabani, Z. Derbali, Hammi, Darragi (Mahjoubi 60’), Khelifa (Bienvenu 68’), Eneramo, Teyeb (S.Derbali 84’).


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com