Un leurre de plus





Le gouvernement de l’Etat hébreu vient de voter une nouvelle loi qui prête à équivoque et qui pose des interrogations sur les véritables intentions des Israéliens à opter pour la paix. La Knesset a adopté un projet de loi imposant un référendum ou une majorité de 80 députés sur 120 pour entériner toute concession sur des territoires annexés par Israël. Pour avoir force de loi, le texte doit passer en seconde lecture devant la Knesset.


Curieusement, ce  vote intervient à la veille des négociations indirectes entre la Syrie et Israël sur l’éventuelle possibilité de mettre fin aux hostilités sur la base de la restitution des territoires conquis par la force.


Selon toute vraisemblance, cette loi vise à bloquer toute avancée vers la conclusion d’un accord de retrait du plateau du Golan conquis en 1967 et annexé en 1981.


Il est difficile voire impossible de se fier aux résultats d’un éventuel référendum puisque selon les sondages d’opinion effectués en Israël, la majorité des Israéliens refusent de voter pour la restitution des territoires conquis et notamment le Golan à ses ayants droit.


Par ce verrouillage législatif, le gouvernement israélien met encore une fois le processus de paix dans l’impasse tout en exhibant une volonté factice de bâtisseur de paix.


Il est plus qu’évident que le gouvernement syrien n’est aucunement disposé à  négocier sa souveraineté sur une portion de territoire qui lui appartient. Il semblerait ainsi que toute lueur d’espoir de voir un accord entre les deux belligérants est préalablement difficile à percevoir.


Sinon à quoi peuvent servir des négociations de paix si les résultats sont connus d’avance et s’il n’existe aucune possibilité de voir les électeurs valider les choix stratégiques de leurs dirigeants.


Un leurre de plus qui tend à mélanger encore une fois les cartes de la région et pourquoi pas pour détourner l’attention de la communauté internationale sur une éventuelle attaque contre l’Iran.


Lotfi TOUATI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com