Question de confiance !





Ce mardi 1er juillet était beaucoup attendu par les habitants du quartier El Mourouj 2 car il représentait la concrétisation d’un rêve collectif : échapper à l’enfer du transport et entamer une nouvelle vie avec le métro. Car tout le monde sans exception, dans ce quartier, s’accorde à dire que la ligne 6 du métro léger de la ville de Tunis va plus loin qu’une liaison. Elle serait plutôt la preuve que les quartiers El Mourouj font vraiment partie de Tunis avec ce cordon ombilical qui est, de facto, un lien organique privilégié.
Malheureusement, la foule qui s’était attroupée aux portes de la station Montazeh de la toute nouvelle ligne 6 a eu la mauvaise surprise de constater qu’à part un vieux bonhomme faisant office de gardien, c’était le désert total. Pas un chat ! Nous lui avons d’ailleurs posé la question et il nous a affirmé que la dernière chose qu’il a vue c’est l’installation dans la nuit de la plaque verticale de 3 m portant le nom de la station et qu’il n’avait aucune information de plus.
De fait, la station Montazeh est fin prête. Quand on y jette un coup d’œil, on ne voit plus de travaux, tout est à sa place, y compris de la verdure, du gazon et, bien sûr, les quais de jonction avec les autobus.
Il ne faut également pas oublier qu’il ne s’agit que de la première portion de la ligne 6 qui s’étend jusqu’au dernier des Mourouj et qu’il reste à mettre en service le souterrain qui passe sous l’autoroute venant de Tunis et qui laisse passer le métro d’El Mourouj 2 à El Mourouj 1 puis 3…
Une déception, donc… et une confiance qu’il faudrait s’employer à rétablir en urgence !
Manoubi AKROUT
manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com