Tourisme: Recettes en hausse de 8,1% au premier semestre 2008





Tunis-Le Quotidien


Les recettes du secteur du tourisme en Tunisie ont atteint 1,2 milliard de dinars au cours du premier semestre 2008, en hausse de 8,1% par rapport à la même période de l’année précédente, selon un bilan de l’Office National du Tourisme Tunisien (ONTT).


Les entrées ont, de leur côté,  progressé de 4,7% au  premier semestre de l’année en cours, s’élevant à 2,6 millions de visiteurs.


La Libye reste le premier pays émetteur de touristes vers la Tunisie avec plus de 788.000 visiteurs, avant la France (583,7 mille touristes). Les Allemands viennent en troisième position suivis par les Italiens et les Anglais.


Les visiteurs européens (1,4 million au total) constituent 56% du total des entrées, ce qui représente une hausse de  2,1 %.


Par ailleurs, les entrées des voisins maghrébins - plus d'un million de touristes - se sont accrues de 8,1 %.


Malgré une légère reprise sur le marché allemand, la Tunisie n’arrive toujours pas à reconquérir plusieurs autres marchés stratégiques, notamment l’Angleterre, l’Italie et l’Espagne.


En effet, et en dépit des efforts déployés depuis le début de cette année, la majorité de ces marchés ont persisté dans la baisse au terme du premier semestre 2008.


Depuis 2001, année référence pour le tourisme tunisien en termes de réalisations, la destination s’efforce pourtant de récupérer ses parts sur ces marchés perdus au profit de certains de ses concurrents au sud de la Méditerranée, notamment le Maroc, la Turquie et l’Egypte.


Elle vient, dans ce cadre, de redéployer le budget promotionnel et d’adopter des contrats-objectifs qui s’étaleront sur une période de trois années, avec les principaux tours-opérateurs allemands, anglais et italiens opérant sur la Tunisie. La valeur de l’enveloppe allouée à ces contrats s’élève à 15,5 millions de dinars par an.


Cette enveloppe reste néanmoins insignifiante en comparaison avec les budgets promotionnels débloqués chaque année par les principaux concurrents de la Tunisie.


La destination, demeurée essentiellement balnéaire, continue également de diversifier ses produits afin de cibler de nouveaux marchés et de dépasser ainsi le caractère saisonnier du secteur.


La stratégie de développement du tourisme tunisien à l’horizon de 2016 s’articule aussi sur la mise en place de nouvelles normes très strictes de classification des hôtels et l’assainissement de la situation financière des unités endettées


Le secteur du tourisme représente 6,5% du PIB et génère plus de 380.000 emplois directs et indirects.


W.K




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com