Seïfallah Mahjoubi : «Jamais deux sans trois !»





Le milieu du terrain de l’EST qui a gagné les deux dernières coupes, Seïfallah Mahjoubi entend tout à l’heure réussir la passe de trois. Mais il reconnaît que les débats seront disputés de bout en bout.


L’Espérance négocie aujourd’hui une nouvelle finale de la Coupe de Tunisie. Que représente pour vous ce rendez-vous footballistiques ?


Il s’agit pour moi d’un événement important dans ma carrière. J’ai pris part aux deux dernières finales contre le CA et le CAB et mon équipe a gagné. Aujourd’hui, je vise une troisième consécration de suite. L’adage dit «jamais deux sans trois» et nous essayerons d’aller de nouveau au bout de nos intentions.


Mais en football, tout se joue sur le terrain et l’adversaire n’est autre que l’Etoile, un rival de toujours...


Je n’ai jamais prétendu le contraire. L’ESS est un adversaire qui n’est jamais facile à battre et qui est doublement motivé car il vient de rater le titre de champion. Le match sera difficile pour les deux équipes et de notre part on n’épargnera aucun effort pour remporter une nouvelle coupe qui enrichira davantage notre palmarès.


Faut-il s’attendre à un match spectaculaire ?


Je l’espère mais je ne le pense pas, car les deux équipes se connaissent parfaitement. Il y aura un match plutôt tactique. Chaque ensemble possède des points forts et des points faibles et on jouera une sorte de jeu d’échecs. Seul un exploit individuel ou une balle arrêtée feront la différence.


Comment définissez-vous l’adversaire sahélien?


C’est une sorte de fauve blessé. Il ne faut pas se fier à sa petite prestation de la demi-finale. Cet après-midi il y aura la présence du président de la République, d’un grand public et d’un trophée : le tout dans le beau cadre du stade de Radès. C’est suffisant pour motiver même un mort.


Le mot de la fin ?


Que la Tunisie sportive assiste à une belle empoignade et que le meilleur gagne. J’espère aussi que le meilleur sera l’Espérance.


Propos recueillis par


Jamel Belhassen




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com