Mercato : A l’EST les meilleures affaires





On peut dire, sans risque de nous tromper, que les recrutements avancent à pas d’escargots, et la finalisation des contrats prend du temps chez la majorité des clubs de Ligue I. Signe de manque de qualité requise sans aucun doute.


A Jendouba la commission des recrutements semble traîner. Les dirigeants attendent encore la libération de certains joueurs par les « grands » pour faire leur choix et combler les défaillances constatées par l’entraîneur Tarak Thabet. Ceci pour ce qui est des recrutements internes. Pour les étrangers, nous avons appris qu’un attaquant, qui répond au nom de Yannick, et un défenseur nommé Erick, ont séduit l’entraîneur qui a demandé de les garder afin de mieux juger leurs potentialités.


Au C.S.H.Lif, on ignore encore si Ben Chouikha va rester ou partir probablement vers le Qatar, d’où il a reçu une proposition alléchante. Selim Cissé se dirige vers le renouvellement de son contrat, alors que l’engagement de nouveaux étrangers reste tributaire de la bonne qualité qui fait défaut encore.


L’Avenir Sportif de Kasserine cherche, de son côté, à étoffer son effectif. Pour cela, les dirigeants n’ont pas manqué de faire appel à l’entraîneur Mohamed Kouki pour enrôler Maher Gamoudi qui a joué la saison dernière au S.Gabésien, à Eymen Soltani et Mahmoud Khemiri que Kouki connaît bien pour les avoir eus comme renfort la saison écoulée à l’O.B, ainsi que le défenseur Samir Hammami, lui aussi en provenance de la capitale des cigognes. Les dirigeants kasserinois ont également ramené Sghaier Gassouma, annoncé auparavant à Bizerte, mais qui semble avoir été alléché par l’offre de Kasserine.


Au C.A.Bizertin, les discussions avec le solide défenseur Ikbal Rouatbi ont abouti au renouvellement de son contrat, de même que Billal Gontassi qui a préféré rester sur la Corniche plutôt que de tenter une nouvelle aventure en dehors de son fief.


L’U.S.Monastir, qui semble être la seule équipe de Ligue I à n’avoir pas encore procédé à des recrutements pour pallier les départs d’un bon nombre de ses joueurs, a noué des contacts avec Jassem Khaloufi, le gardien du CSS, Helmi Ben Miled, le défenseur du C.S.H.L, Yassine Bouchaâla et Walid Chettaoui les deux attaquants du S.Gabésien.


De son côté, l’E.S.Tunis, bien qu’occupée par la finale de la coupe, a engagé des pourparlers avec le défenseur Fernando Nevez, sociétaire de l’U.S.Monastir au cours de la saison écoulée, en attendant la conclusion de l’accord avec Wissem El Abdi qui ne veut plus rester au Zamelek d’Egypte.


Mohamed Hedi


_________________


Jedidi convoité par un club turc


L’attaquant stadiste, en fin de contrat avec le S.T., entend changer d’air d’autant plus qu’il estime avoir été malchanceux au Bardo où Robertinho l’a pratiquement toujours ignoré. Mohamed Jedidi vient d’être contacté par un club turc de première division et il s’envolera le prochain week-end en Turquie pour négocier sur place cette offre.


Zaïri intransférable


Le jeune et talentueux défenseur stadiste, Khaled Zaïri, très en verve le long de la saison, suscite l’intérêt des grands clubs du pays. Après le CA et l’EST, c’est l’ESS qui l’a approché ces derniers jours et on parle d’une offre très intéressante au ST pour laisser partir son joyau à Sousse (près de 400 mille dinars). Du côté de l’équipe dirigeante stadiste, on nous laisse comprendre que rien d’officiel n'a été entrepris pour un tel transfert et que Zaïri n’est pas actuellement transférable. Seuls les joueurs en fin de contrat auront le choix de rester ou de partir en plus de l’attaquant Amir Akrout auquel une promesse de libération a été donnée. Pour tous les autres joueurs, ils seront tout simplement intransférables.


Fadhel en... Norvège !


L’ex-gardien international Khaled Fadhel, qui n’a pas encore rempilé avec l’USM où il a évolué la saison passée, pourrait aller encore une fois jouer à l'étranger.


Après avoir porté les maillots du CA, du CSS, d’un club turc et de l’USM, Fadhel vient d’être contacté par un club norvégien et il y pense tout de même : «Je suis en train d’étudier cette offre même si ma situation familiale avec mes deux enfants qui grandissent m'incite à rester en Tunisie. La décision finale sera prise dans quelques jours».


Fahel pense-t-il à réintégrer le CA, son club formateur ? «Tout est possible. En temps opportun, je saurai choisir ma future destination».


Kamel ZAÏEM




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com