Maliki : Bagdad sauvé des “terroristes” soutenus “par des pays malintentionnés”





Le Quotidien-Agences


Le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki a estimé hier que les forces irakiennes avaient sauvé Bagdad des "terroristes" soutenus "par des pays malintentionnés".


"Quand nous avons repris Bagdad, la ville était en état de siège, avec toutes les routes menant aux provinces contrôlées par des terroristes", a déclaré Maliki devant des responsables irakiens et américains, dont l'ambassadeur des Etats-Unis à Bagdad, Ryan Crocker.


"Ils avaient encerclé Bagdad de tous les côtés, soutenus par des pays malintentionnés", a ajouté le chef du gouvernement irakien sans nommer ces pays, mais en faisant vraisemblablement référence à l'Iran et à la Syrie.


"Nous voulions que ces pays nous soutiennent et nous aident à stabiliser le pays. Mais eux pensaient à achever Bagdad", a accusé Maliki. "Mais Bagdad est toujours debout", a conclu le Premier ministre dans un discours pour le 5e anniversaire de la mort du leader chiîte Mohammed Bakr al-Hakim dans un attentat à la voiture piégée à Najaf.


L'armée américaine affirme que la plupart des attentats sont l'œuvre de la branche irakienne d'Al-Qaïda, dont les éléments entrent en Irak depuis la Syrie.


Elle accuse également les services iraniens d'armer, de financer et d'entraîner des extrémistes chiîtes irakiens, qu'elle désigne comme "groupes spéciaux".




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com