Jean Jaurès : l’anarchie





A voir le comportement des automobilistes empruntant l’avenue Jean Jaurès, l’on pense qu’ils roulent sur une autoroute: Vitesse, dépassements dangereux et non respect de la priorité. Pis encore, cette artère réservée exclusivement aux bus et aux taxis, est fréquentée par tout le monde y compris les camions de livraison de marchandises qui, il suffit qu’ils s’arrêtent devant un commerce pour bloquer la circulation pendant de longues et insupportables minutes.


N’attendons pas que l’irréparable survienne pour agir...


H.M.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com