Hichem Aboucherouane : La chance sourit aux audacieux





Le gaucher de charme de l’EST, Hichem Aboucherouane, a marqué de son empreinte la finale de la Coupe en inscrivant les deux buts de la victoire, entrant de la sorte dans la prodigieuse histoire de la Coupe de Tunisie et de celle du club de Bab Souika. L’occasion est donc propice pour lui donner la parole sur nos colonnes.


Quels sentiments avez-vous eus après avoir marqué ces deux buts en finale, vous qui ne brillez pas par votre efficacité offensive ?


Je ne peux  vous cacher ma joie. J’étais très fier d’avoir contribué au succès de mon club qui avait besoin de cette coupe.


Etant un pur gaucher, comment avez-vous eu l’idée de tirer du pied droit pour marquer le second but?


J’en ai déjà marqué du pied droit du temps où j’évoluais au Raja. C’est seulement une question d’inspiration. Le plaisir était immense après le but que j’ai inscrit samedi. Et puis pour gagner, il faut oser, voilà tout. Ne dit-on pas que la chance sourit aux audacieux.


Que représente pour vous ce sacre ?


Gagner une coupe avec l’EST me procure beaucoup de joie. C’est la deuxième que je remporte à Radès et c’est très important pour mon palmarès personnel. Et puis n’oubliez pas que nous avons dû battre cinq clubs de la L1 avant de remporter la Coupe, c’est dire qu’elle est amplement méritée.


On a beaucoup parlé ces derniers temps de votre départ du Parc B, qu’en est-il au juste ?


Il ne s’agit que de rumeurs. Je suis lié à l’EST par un contrat qui court jusqu’en juin 2009 et je suis bien là où je suis. Mon départ n’est donc pas d’actualité.


Propos recueillis par


Jamel BELHASSEN




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com