Les jeunes et les phénomènes paranormaux : Ils préfèrent ne pas y réfléchir





Aucune explication rationnelle ne peut élucider le mystère de certains faits! De nombreux phénomènes sont intrigants et n’obéissent à aucune logique. Les forces surnaturelles, les esprits, les endroits hantés… sont inadmissibles pour l’esprit humain qui procède avec logique et rationalisme. Qu’en pensent justement les jeunes ? Croient-ils à l’existence des phénomènes surnaturels et paranormaux ?


Tunis-Le Quotidien


Le triangle des Bermudes est connu pour les nombreuses disparitions inexpliquées de bateaux et d'avions dont il a été le théâtre. Plus de cinquante bateaux et vingt avions ont disparu dans cette zone. Malgré d'excellentes conditions météorologiques, aucun ne regagna sa base. On raconte aussi que des bateaux furent retrouvés abandonnés avec des aliments encore chauds sur la table, des dizaines d’années après leur disparition. Le caractère mystérieux du triangle est renforcé par l'absence d'épave. Des avions s'évanouirent sans même émettre d'appel de détresse. Les chercheurs et les scientifiques ne sont pas parvenus à trouver une explication à ce phénomène. Ils ne sont pas parvenus non plus à expliquer la télékinésie où des objets sont déplacés par des mouvements inexpliqués et sans aucune intervention explicable. Certaines personnes ont également la capacité d’avoir des visions ou des messages d’ordre surnaturel qui viennent du passé ou du futur et qui leur apparaissent dans l’esprit. D’autres semblent capables de communiquer d’une manière extrasensorielle où le mode de perception ne passe pas par l’un des cinq sens connus. Certaines personnes semblent également cohabiter avec des êtres invisibles et dans une atmosphère aussi bizarre que terrifiante. Toutes ces choses-là sont difficiles à assimiler. L’esprit humain, reconnaissant l’impossibilité d’obtenir des notions absolues et une explication logique, renonce à chercher l’origine et à connaître les causes de ces phénomènes pour se contenter uniquement de les observer. Certains pensent qu’il ne s’agit que d’une illusion. D’autres ont peur de se pencher sur la question, étant donné qu’ils craignent de découvrir des réalités effrayantes…


Chadli, étudiant de 21 ans, pense que ce genre de choses existe réellement, mais la raison humaine est encore incapable d’en expliquer les origines. «D’abord je crois à l’existence des Djinns parce que notre Saint Coran confirme leur existence noir sur blanc. En plus, certains amis m’ont raconté des histoires qui ne peuvent pas être factices et qui prouvent que ces êtres sont bel et bien parmi nous. J’ai également entendu parler de ces multiples phénomènes paranormaux et surnaturels qui surviennent un peu partout dans le monde. Toutefois, cela ne peut pas être prouvé et franchement tout ce qui a trait à la métaphysique et au surnaturel est difficile à comprendre et encore moins à expliquer parce que l’esprit humain est limité et les scientifiques ne sont encore pas parvenus à élucider le mystère. Je ne peux pas dire que j’y crois parce que je n’ai rien vu de mes propres yeux et je ne peux pas confirmer qu’il s’agit d’hallucination ou de machination parce que l’hypothèse que cela soit concret est très probable. Mais, pour avoir la paix, je préfère ne pas trop m’attarder sur la question. Toutefois, je pense que certaines «histoires» comme le triangle des Bermudes font partie d’une stratégie politique occidentale. Je crois qu’ils essayent d’effrayer les gens pour qu’ils ne s’en approchent pas. Et il est probable qu’ils utilisent cet endroit comme base militaire ou comme laboratoire ou l’on utilise des êtres humains comme cobayes», dit-il.


Hédi, étudiant de 20 ans, semble croire à l’existence de tous les phénomènes paranormaux et surnaturels. «L’être humain doit comprendre qu’il y a une force suprême qui régit l’univers. C’est une force divine. Si jusque-là l’on n’arrive pas à éclairer le mystère ou à expliquer ces phénomènes intrigants, c’est justement parce que l’être humain, en dépit de sa raison, de sa force et de son progrès scientifique ne pourra pas atteindre le sommet du savoir et reste faible devant la force de Dieu, notre Créateur. Je crois à l’existence des Djinns parce que c’est évoqué dans le Coran. Et un proche les a vus de ses propres yeux. Je crois également que certaines personnes utilisent ces créatures-là pour avoir des prédictions. Je ne pense pas non plus que ce qui se passe de surnaturel soit le fruit de l’imagination humaine ! Cela doit être vrai, mais l’inconnu fait peur et je préfère ne pas trop y réfléchir. Et certains phénomènes, même s’ils restent illogiques, sont vraiment palpables comme les mystères du triangle des Bermudes. J’ai entendu dire que l’on a trouvé une cigarette maintenue allumée depuis des années sans qu’elle ne soit consumée ! Certes, nous sommes loin des ères des miracles, mais puisque autrefois cela a existé, il est très possible que ce genre de phénomène continuera d’exister jusqu’à la fin des temps», dit-il.


Wassim, étudiant de 19 ans, trouve que ces choses ne sont et ne seront jamais admissibles. «L’existence de forces surnaturelles et le fait de croire à des phénomènes paranormaux confirment que l’être humain manque encore de lucidité et de logique. Je crois que la télékinésie (où des personnes arrivent à faire bouger des choses juste en se concentrant), doit avoir une explication logique et scientifique. On attribue cela au surnaturel parce qu’on n’arrive pas à l’expliquer. Une manière de reconnaître notre incapacité. Supposons que l’homme des cavernes se retrouve nez à nez avec un ordinateur, un téléphone ou une télévision, il croira que cela relève du surnaturel et du paranormal puisqu’il est incapable de comprendre le fonctionnement de l’engin qui est devant lui ! C’est exactement la même chose. Tout a une explication et cela n’a rien d’extraordinaire à part le fait que nous ne sommes pas encore arrivés à en connaître les origines. C’est peut-être une preuve que l’être humain a encore un long parcours à faire avant d’atteindre la vérité absolue. Un enfant peut être aussi très épaté d’un tour de magie ou une baguette se transforme en un pot de fleurs. Pourtant ce tour de magicien n’a rien de surnaturel. Le bonhomme maîtrise tout simplement les outils de son œuvre et possède une grande dextérité. En revanche, je crois parfaitement à l’existence des Djinns parce que le Coran en parle», dit-il.


Abir, étudiante de 19 ans, croit à l’existence de certains phénomènes paranormaux. La jeune fille dit que la logique n’est pas le seul argument pour admettre l’existence de certaines choses. «Partant du fait que nous sommes croyants et que l’on croit à travers notre foi et non pas à travers nos sens, je pense que d’autres choses doivent exister sans que l’on puisse les expliquer ou les percevoir à travers nos sens. Toutefois, certains phénomènes répétitifs finissent par se faire admettre et d’autres sont inadmissibles puisqu’ils n’arrivent que très rarement. Certes, nombre de pratiques relèvent de la magie, mais rien que de croire que la magie peut avoir un effet réel, cela nous rend ébahis et vraiment perplexes. Certaines personnes savent chanter ou danser, d’autres non. La nature les dote de dons en plus que les autres. En parallèle, ils travaillent pour cultiver ces dons. C’est l’explication la plus logique que l’on peut donner à la télékinésie, à la télépathie, aux visions… Certes je ne nie pas l’existence de phénomènes bizarres, mais c’est le mot surnaturel que je n’admets pas ! Un jour ou l’autre, on va trouver une explication logique à ce que nous trouvons bizarre pour le moment», dit-elle.


Abir CHEMLI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com