Washington à Téhéran : «Nous défendrons Israël»





* L’Iran effectue de nouveaux tirs d'essai de missiles dans le Golfe


La secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice a averti hier l'Iran que les Etats-Unis avaient renforcé leur "présence" en vue d'assurer "la sécurité" dans le Golfe et n'hésiteraient pas, le cas échéant, à défendre Israël et leurs autres alliés dans la région.


Le Quotidien-Agences


"Nous défendrons les intérêts américains et les intérêts de nos alliés. Nous prenons très au sérieux nos obligations de défendre nos alliés et nous avons l'intention de le faire", a répondu le chef de la diplomatie américaine à la question d'un journaliste sur de récentes menaces proférées par un haut responsable iranien.


"Dans la région du Golfe, les Etats-Unis ont renforcé leur capacité en matière de sécurité, leur présence (en vue d'assurer) la sécurité et nous travaillons de façon très étroite avec tous nos alliés (...) pour faire en sorte qu'ils soient capables de se défendre", a poursuivi Rice.


"Ce sont tous les éléments" montrant "la détermination de l'Amérique à empêcher l'Iran de menacer nos intérêts ou les intérêts de nos amis et alliés", a-t-elle souligné. "Je ne pense pas que les Iraniens se posent trop de questions sur la capacité et la puissance des Etats-Unis pour faire exactement cela", a encore noté la secrétaire d'Etat.


Nouveaux tirs


Ces déclarations de Rice interviennent à un moment où les Iraniens non seulement se livrent à une virulente rhétorique, mais ont effectué hier de nouveaux tirs d'essai de missiles dans le Golfe, au troisième jour de manœuvres militaires qui ont fait monter d'un cran la tension entre Téhéran et les pays occidentaux.


"Au troisième jour des manœuvres du Grand Prophète dans le Golfe persique, les événements les plus importants ont été les tirs de missiles sol-mer et sol-sol ainsi que des missiles mer-sol", a indiqué le site de la télévision iranienne.


Au cours des exercices, les forces armées ont également tiré la torpille Hoot (baleine en persan), testée en avril 2006, et qui avait alors été décrite comme une arme extrêmement rapide capable de frapper les sous-marins ennemis.


Des navires de guerre des Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime islamique iranien, ont participé aux manœuvres, selon le site.


"Les cibles (...) ont été attaquées avec précision par les forces de la marine avec différents types de vedettes rapides dotées d'équipements militaires de puissance légère ou moyenne", ajoute-t-il.


La télévision d'Etat a également indiqué que des "missiles de longue et de moyenne portée avaient été tirés" au cours de manœuvres nocturnes mercredi, sans plus de détails.


L'Iran avait annoncé mercredi que neuf missiles de moyenne et longue portée avaient été lancés dans le cadre des manoeuvres, notamment un "Shahab 3 équipé d'une charge conventionnelle, d'un poids d'une tonne et d'une portée de 2.000 km", soit deux fois la distance séparant la frontière ouest de l'Iran d'Israël.


L'Iran "mettra le feu" à Tel Aviv et à la flotte militaire américaine dans le Golfe s'il est attaqué, avait menacé l'hodjatolislam Ali Shirazi, représentant du guide suprême Ali Khamenei au sein des forces navales des Gardiens de la révolution, cité mardi par l'agence Fars.


__________________


Les Etats-Unis et l'Iran ne sont pas au bord d'une confrontation militaire


Le Quotidien-Agences


Le secrétaire américain à la Défense Robert Gates a indiqué  que les Etats-Unis et l'Iran n'étaient pas au bord d'une confrontation militaire après les tirs d'essai de missiles de moyenne et de longue portée par Téhéran.  


Interrogé sur la question de savoir si les deux pays étaient  proches d'une confrontation militaire,  Gates a répondu : "Non, je ne pense pas." 


"Je voudrais vous dire que le gouvernement travaille dur pour  que les approches diplomatique et économique vis-à-vis de l'Iran  et la tentative de faire changer la politique du gouvernement  iranien soit la stratégie et que ceci continue à prévaloir", a  poursuivi  Gates.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com