Après la création de son holding : Poulina adopte un nouveau logo





Tunis – Le Quotidien


Parallèlement à la création de son holding, le groupe Poulina vient d’adopter une nouvelle identité visuelle traduisant le démarrage d’une nouvelle étape de son développement marquée, essentiellement par son introduction depuis quelques jours en bourse.


Le groupe a chargé, en effet, l’agence PR Factory de la conception du nouveau logo de la holding. Le projet n’a pas été facile pour cette agence. Le logo originel, combinant l’œuf, le poussin et le coq, ne manquait ni de jaune d’œuf, ni de pieds, ni de crête. L’ensemble, avec des couleurs assez vives de jaune, de rouge et de bleu et souvent sur fond vert induisant la naturalité et la fraîcheur.


L’idée de base était lancée, fin des années soixante, par les fondateurs, mais ce sont de vrais designers italiens qui, à l’époque, l’avaient conceptualisée et normée, selon même, dit-on, des équations mathématiques très précises. C’est dire combine la tâche du relookage est devenue ardue en 2008, avec la notion de holding et dans des délais très serrés.


Rapidement, bilan d’image, études de perception et autres audits et analyses ont fourni des éclairages utiles. La nouvelle ligne graphique devait s’avérer dépouillée, allégée, attractive en modernité, tout en gardant la physionomie générale de base.


Recherches et tests se sont multipliés, avec des allers-retours interactifs entre l’Agence et Poulina, avant d’aboutir à la version retenue. C’est ainsi que du coup, si la forme ovale a été maintenue, la crête et le jaune d’œuf ont été biffés (décrochage partiel de l’aviculture). Les pieds de poussin ont été unis en un seul trait vertical fixé sur une ligne horizontale en guise de socle (solidité et robustesse).


En typo latin, le choix a porté sur une police financière élégante (Bank Gothic), alors que pour la langue arabe, une fonte spéciale a été dessinée à partir d’un nouveau typo en vogue. Le mariage des couleurs est, lui aussi, novateur : pas de pantones vives, mais un gris et un bleu-roi, adoucis, chaleureux et bien illuminé, parfaitement harmonieux dans l’univers des finances auquel appartiennent les hodings.


«L’exerce a été fantastique, indique Taoufik Habaieb de PR Factory forte d’une longue expérience en identité visuelle (Sevenair, CNAM, TQB, BTK, etc.). Mais ce fut aussi rude que passionnant. Les équipes ont travaillé en toute liberté, dans une atmosphère de complémentarité. Les tests ayant été probants, la validation a été fluide».


Une identité de deuxième génération est née, à la satisfaction des anciens (fondateurs) et des modernes.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com