Coupes d’Afrique des clubs E.S.S. – E.S.T. (2 – 0) : Logique






Dans une ambiance assez lourde où, dans les deux camps, on voulait faire oublier ce qui s’est passé une semaine avant à Radès, le math E.S.S.-E.S.T., dans un cadre différent, celui de la coupe de la CAF, a été bien animé avec une supériorité étoilée qui a permis aux Sahéliens de prendre une avance logique avant le match retour.


Les Etoilés ont presque gardé la même tactique de la finale avec un schéma souple en 4-4-2 qui se transforme en 4-3-3 en phase offensive. L’Etoile a récupéré Nary alors que Sassi a été titularisé à la place de Gelson. Côté espérantiste, les forfaits ne se comptaient plus pour diverses causes. Janvier, Chaâbani, Hammi, Eneramo et Bienvenu n’étaient pas là et quelques jeunes talents en ont profité (S. Derbali, Felhi, Youssefi …).


C’est l’E.S.S. qui a été plus menaçante durant les premières minutes sans parvenir à dominer totalement son adversaire qui, jouant en déplacement, n’a pas voulu prendre beaucoup de risques. Le 3-6-1 choisi par Cabral a quelque peu bloqué l’entre-jeu étoilé, mais la reconversion était lente et les contres ont manqué de rapidité et de fluidité. Pourtant, Darragi a eu une bonne opportunité (17’) avec une tête passée à côté. La réaction de l’Etoile a été foudroyante et Chermiti (18’) n’a pas manqué son heading suite à un corner de Nafkha et une hésitation de Kasraoui. Ce but n’a pas changé la physionomie d’un match dominé par les calculs tactiques.


Le public n’a pas eu droit à beaucoup d’occasions nettes pour marquer et la suite de cette mi-temps n’a valu que par le ratage de Chermiti qui, lancé par Ogunbiyi (40’) a tiré sur Kasraoui, bien placé.


Ogunbiyi se rebiffe


La reprise fut nettement plus animée avec deux équipes lancées vers l’attaque. Après un essai sang et or sans danger, l’Etoile s’est montrée encore une fois plus efficace et Ogunbiyi, bien placé par Ben Dhifallah, a réussi à lober Kasraoui d’une belle tête (50’).


Ce second but a récompensé la légère domination de l’E.S.S. et le même Ogunbiyi a raté une autre bonne occasion en mettant dehors une balle renvoyée par la transversale suite à un tir de Ben Dhifallah (65’) alors que Z. Derbali a raté le cadre devant des filets déserts après une ouverture de Chammam (57’), imitant Darragi dont le heading est passé à côté. Les ultimes minutes ont vu le rythme baisser nettement en raison de la fatigue et de la chaleur. Le score va en rester là et l’ESS a réussi à s’assurer une bonne avance de deux buts en attendant le match retour à Tunis.


Kamel Zaïem


___________


Formations :


- E.S.S. : Mathlouthi, Berradhia (Sacko 46’), Bejaoui, Felhi, Jmel, Nafkha, Nary, Ogunbiyi, Sassi (Gelson 36’), Chermiti (Tembo 74’), Ben Dhifallah.


- E.S.T. : Kasraoui (Mejri 73’), S. Derbali, Chammam, Yeken, Z. Derbali, Felhi, Mahjoubi (Bouazzi 74’), Teyeb, Darragi, Aboucherouane (Khélifa 46’), Youssefi.


Arbitre : Himoudi (Algérie)


Cartons jaunes


- E.S.S. : Béjaoui, Nafkha, Chermiti


- E.S.T. : S. Derbali, Felhi




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com