Platinium Stars – C.S.S. : Perpétuer une tradition favorable





* Coupe de la CAF (1/8 aller) - Stade Olympia Parc à Rustemberg en Afrique du Sud (15h30)


Le CSS affronte aujourd’hui (15h30) au stade Olympia Parc à Rustemberg en Afrique du Sud, l’équipe de Platinium Stars et ce dans le cadre des huitièmes de finale de la Coupe de la CAF.


Les Sfaxiens qui avaient éliminé aux tours précédents les Algériens puis les Sénégalais tenteront tout à l’heure de réaliser la passe de trois, et confirmer ainsi leur bonne santé.


Certes, les Sfaxiens doivent composer avec certains aléas et non des moindres, à commencer par le fait qu’ils affrontent un adversaire inconnu mais qui reste redoutable sur son terrain comme en témoigne sa probante victoire face aux redoutables égyptiens d’Al Ahly (2-1).


Toutefois, les coéquipiers de M’Rabet sont désormais habitués à ce genre de situations difficiles et restent capables de relever les défis. Hors de leur base et surtout en Afrique du Sud où il avaient battus Orland Pirats en ligue des champions 2006 et Sundowns en Coupe de la CAF 2007.


Mais attention tout de même à la suffisance car le match de tout à l’heure sera différent des rencontres précédentes même si l’entraîneur Ghazi Ghraïri a bien étudié l’adversaire.


Formation remaniée


Pour l’aspect stratégique, notons tout d’abord que l’équipe sfaxienne sera tout à l’heure fortement amoindrie en raison de la cascade d’absences enregistrée, dont Saïdi, Kadri, Gharbi, Bouzidi et Lissadissou.


Ces absences vont obliger Ghraïri à remanier sa formation, c’est ainsi que le milieu du terrain sera composé de Bergaoui, M’Rabet, Jaber et Bnouni (ou Soumah) alors que Opoko et Younès conduiront l’attaque.


Pour la ligne arrière, et afin de remplacer le gardien Saïdi, Ghrairi hésite encore entre Khalloufi et Kalaï alors que Hammami, Aymen Ben Amor, Mechergui et Karim Ben Amor constitueront le mur défensif d’une équipe sfaxienne qui évoluera en conquérante.


Noureddine BACCOUCHE


Formation probable


Khalloufi (Kalaï), Hammami, A. Ben Amor, Mechergui, K. Ben Amor, Bergaoui, M’Rabet, Bnouni, Jaber, Younès, Opoko.


__________________


Karim Ben Amor (C.S.S.) : Prendre option dès le début


Il aura la lourde tâche de conduire la défense sfaxienne, en Afrique du Sud. Toujours lucide, mais aussi sobre et vigilant, Karim Ben Amor constitue désormais une pièce maîtresse dans le dispositif sfaxien. C’est pour cette raison que nous l’avons invité pour nous parler de la rencontre de tout à l’heure. Interview :


Pensez-vous que le CSS est prêt pour relever le défi tout à l’heure en Afrique du Sud ?


Nous serons certainement confrontés à une tâche difficile en Afrique du Sud. D’abord en raison du changement climatique puisqu’on passe de 40° à Tunis à 3° en Afrique du Sud, nous devons aussi composer avec un adversaire redoutable. Mais je pense que nous avons acquis assez d’expérience pour pouvoir négocier ce match dans les meilleures conditions.


Avez-vous une idée sur votre adversaire du jour ?


Nous avons pu visionner quelques unes de ses rencontres et notamment sa rencontre face aux Egyptiens d’Al Ahly. Il s’avère d’après ce visionnage que c’est une équipe digne de respect.


Où réside d’après-vous la clef de la rencontre ?


Nous sommes appelés à appliquer les consignes de l’entraîneur, à être concentré sur le match, et s’armer surtout de sang froid et être vigilant tout au long de la rencontre pour prendre option dès le match aller.


N.B.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com