LA REVUE DES MARCHES DU 14/07/2008 : Le Tunindex en rebond…





Au niveau international:


* La Bourse de Paris débute en nette hausse. La Bourse de Paris a débuté en nette hausse lundi, un rebond favorisé par l'annonce la veille d'un plan de soutien à Freddie Mac et Fannie Mae, les deux géants américains du refinancement de crédits immobiliers.


* La Bourse de Tokyo finit en baisse de 0,23%. La Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,23% lundi, l'impact bénéfique du plan d'urgence des autorités américaines pour les géants du refinancement de crédit Fannie Mae et Freddie Mac s'étant estompé au fil des heures. L'indice Nikkei a perdu 29,53 points à 13.010,16 et le Topix, plus large, a cédé 5,19 points, soit 0,4%, à 1.280,72.


* Wall Street se prépare à une nouvelle semaine d'angoisse. Wall Street se prépare à vivre une nouvelle semaine agitée, les événements des derniers jours ayant renforcé les craintes sur la solidité de l'ensemble du système financier et favorisé la baisse des marchés d'actions. Analystes et gérants s'attendent à voir l'indice Dow Jones, le Standard & Poor's 500 et le Nasdaq Composite poursuivre leur repli en territoire "baissier", le fameux "bear market" défini par une baisse de plus de 20% par rapport au pic des derniers mois. L'évolution de la Bourse de New York dépendra en grande partie des développements du dossier Fannie Mae-Freddie Mac, les deux géants du refinancement de crédit immobiliers dont la situation financière donne des sueurs froides aux investisseurs.


* Plan d'urgence pour Fannie Mae et Freddie Mac. Les autorités américaines ont présenté dimanche un vaste plan d'aide à Fannie Mae et Freddie Mac, les deux géants du refinancement de crédit immobilier, pour tenter de leur rendre la confiance des marchés financiers et de prévenir une nouvelle escalade de la crise financière.


* Etats-Unis: le gendarme boursier enquête sur une manipulation des cours par des courtiers. Le régulateur américain des marchés boursiers a annoncé dimanche ouvrir "immédiatement" une enquête sur des manipulations de cours dont auraient pu se rendre coupables des intermédiaires boursiers, deux jours après l'effondrement des titres des organismes de refinancement hypothécaire. La Securities and Exchange Commission (SEC) et d'autres régulateurs vont étudier les mécanismes mis en place par les maisons de courtage et les conseillers en investissement pour déterminer si ceux-ci sont suffisamment efficaces "pour empêcher la création intentionnelle ou la dissémination de fausses nouvelles destinées à affecter le prix des titres", selon un communiqué diffusé par le gendarme de la bourse américaine.


* La Chine remporte un important contrat routier au Nigeria. La compagnie chinoise CHEC (China Harbour Engineering) a signé un accord prévoyant la construction d'une rocade autour de la ville pétrolière de Port Harcourt au Nigeria, pour un montant d'un milliard de dollars, a déclaré dimanche la banque de développement AFC (Africa Finance Corporation). Des représentants de CHEC ont signé le protocole d'accord, sur la construction d'un périphérique à six voies d'une longueur de 125 km, lors d'une visite à Pékin, ces derniers jours, de responsables nigérians et de cadres de la banque AFC.


* Stabilité des cours du pétrole aux alentours de 145 dollars. Le prix du pétrole reste stable aux alentours de 145 dollars pour un baril lundi avant l'ouverture des marchés européens, les craintes sur l'approvisionnement restant la principale inquiétude des marchés. Les prix ont affiché un recul de plus de 2,50 dollars grâce à la remontée du dollar suite aux mesures de soutien à Fannie Mae et Freddie Mac annoncées par Washington, avant que ces pertes ne soient effacées par le déclenchement d'une grève de cinq jours de salariés brésiliens du secteur pétrolier. Les investisseurs restent également inquiets de l'évolution de la situation au Nigeria, où les rebelles ont mis fin à un cessez-le-feu, et en Iran, dont le président persiste à menacer de représailles ceux qui voudraient empêcher Téhéran de poursuivre son programme nucléaire.


* Marché: chute des introductions en Bourse au 2e trimestre. Le montant total des introductions en Bourse sur les marchés d'actions européens s'est inscrit en "chute libre" au 2e trimestre 2008 par rapport à la même période de l'année dernière, selon une étude de «Price waterhouse Coopers ».  Le cabinet de conseil note que le montant total des émissions effectuées sur les marchés européens a atteint 9,4 milliards d'euros sur le trimestre écoulé, contre 28 milliards d'euros au 2e trimestre 2007.


* Marché: le dollar dévisse à nouveau face à l'euro et au yen.  En baisse jusque vers 1,57 dollar pour un euro, la monnaie unique s'est fortement redressée cet après-midi et gagne actuellement 0,3% à 1,579 dollar pour un euro. Fannie Mae et Freddie Mac plongent à Wall Street, les investisseurs redoutant que le gouvernement ne soit obligé de venir au secours des deux établissements. Une banqueroute des deux premiers émetteurs mondiaux d'obligations aurait des conséquences dramatiques sur l'ensemble des institutions financières américaines, et plus largement sur tous les détenteurs de créances émises par les deux groupes. De plus, le baril de pétrole a établi un nouveau pic historique à New York avec un WTI américain qui a culminé à 147,30 dollars. Dans une telle situation, des nouvelles plutôt de nature à soutenir le billet vert ne pèsent pas très lourd: les prix à l'importation ont augmenté de 2,6% en juin, dont une hausse de 0,8% hors pétrole, ce qui irait dans le sens d'un durcissement de politique monétaire de la Fed.


Tunisie :


* Initiatives annoncées par le Président Ben Ali dans son allocution au Sommet de Paris. Voici les initiatives lancées par le Président Zine El Abidine Ben Ali dans l'allocution qu'il a prononcée, dimanche, à Paris, à l'occasion du Sommet "Processus de Barcelone, Union pour la Méditerranée" :


- Créer une agence méditerranéenne de protection de l'écosystème et du littoral, avec pour mission essentielle d'assurer la coordination entre tous les projets et initiatives qui s'insèrent dans ce cadre.


- Créer un Observatoire méditerranéen appelé à se doter d'un mécanisme d'alerte rapide, à assurer la coordination des efforts de toutes les parties et à favoriser une intervention efficace, en cas de besoin.


- Créer un Centre méditerranéen pour le transfert technologique, tout particulièrement en matière d'énergies nouvelles et renouvelables, de dessalement de l'eau de mer et de nano-technologie.


* Entreprise : Magasin Général rachète une société immobilière.  La Société Immobilière Magasin Général a racheté «L’immobilière Hafedh». Le groupe Magasin Général, repris il y a près d’une année par le tandem Bayahi-Poulina, s’est octroyé par ce biais un terrain, propriété de la société rachetée, sur lequel il est prévu de réaliser un projet immobilier.


* Une prime d’investissement pour la société «Benetton Manufacturing». La société «Benetton Manufacturing» vient d’obtenir l’accord pour bénéficier d’une prime d’investissement dans la limite maximum de 7.723.760 dinars représentant 20% du coût de réalisation d’un projet d’extension d’une unité intégrée dans l’industrie du textile sise à Sahline estimé à 36.618.800 dinars. La prime d’investissement est débloquée en deux tranches : 50% à la réalisation de 50% du coût du projet et 50% à la réalisation de la totalité du projet et l’entrée en activité effective. Cette prime est imputée sur les ressources du fonds de promotion et de décentralisation industrielle.


* La zone industrielle de Zarzouna se dote d’un groupement de maintenance et de gestion. Un groupement de maintenance et de gestion de la zone industrielle sise à Zarzouna, gouvernement de Bizerte, vient d’être créé et ce conformément aux dispositions de l’article 7 de la loi n° 94-16 du 31 janvier 1994, et suite à une demande présentée par les occupants, les exploitants et les propriétaires d’immeubles de cette zone.


Au niveau monétaire, le volume global de refinancement (-527,4: à la date du 11/07/2008), qui matérialise une ponction des liquidités, estimée relativement importante, compte tenu du niveau d’activité et de la stabilité des prix.


Le Taux de Marché Monétaire (TMM) s’est situé à 5.18%, pour suggérer une détente sur les liquidités des agents.


Les avoirs en devises (au 11/07/2008) estimés à 134 jours d’importation, contre 141 jours l’année précédente à la même date, suggère un desserrement de la contrainte extérieure.


Sur le marché des changes, le taux de change du dinar (au 11/07/2008) s’est déprécié par rapport à l’euro et au yen japonais., et il s’est apprécié par rapport au dollar américain, et au dirham marocain.


A la BVMT : la séance s’est soldée par une balance des variations à la clôture de la séance: 18 titres à la hausse contre 13 valeurs à la baisse.


 


Manel RHOUMA et Samy SLEIMANE. 


Analystes PERSPECO :


Laboratoire EURO-MED. D’Analyses Economiques


www.perspeco.com




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com