Attention à la grenouille et au chaudron !





Oui, nous devons tous prendre très au sérieux les implications de la crise persistante des hydrocarbures et veiller à ne pas la laisser se banaliser. Nous devons clairement comprendre que nous courons le risque de connaître le destin tragique de la grenouille du chaudron à chaleur progressive !


Vous connaissez cette expérience… Vous prenez une grenouille et vous la jetez dans un chaudron bouillant. La grenouille, foudroyée par le choc thermique, a le réflexe de sauter dehors et de se sauver !


Prenez maintenant une grenouille et jetez-là dans un chaudron froid. Allumez le feu et laissez la température monter, montrer… jusqu’à ébullition. La grenouille, habituée peu à peu à la hausse de la température, finit par… cuire !


Ne souriez pas, svp ! Car c’est exactement ce qui risque de nous arriver si nous laissons se banaliser dans nos esprits les pressions énormes que subit notre budget de l’Etat devant un baril de pétrole à 145$. Nous avons tous le devoir de garder l’esprit vif pour comprendre que la maîtrise d’énergie est désormais une question de salut public et, que ce soit à la maison, en entreprise, dans l’administration, en auto…, nous devons prendre très au sérieux les gestes qui sauvegardent même quelques millimes !


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com