Introduction officielle de Poulina en bourse : Success story d’un groupe





* M. Ben Ayed nomme son futur successeur à la tête du groupe


La première communication financière de Poulina Group Holding (PGH), tenue hier à Tunis, a été une occasion pour rappeler les moments forts du groupe, et présenter ses perspectives de développement à l’occasion de sa récente introduction en bourse.


Tunis – Le Quotidien


Pour M. Abdelwaheb Ben Ayed, fondateur et président directeur général de PGH, il ne s’agit pas d’une simple introduction en bourse, d’un des plus importants groupes du pays, mais d’un couronnement de tout un processus de développement entamé, il y a près de 41 ans avec la création de la première société de Poulina, spécialisée dans l’aviculture.


M. Ben Ayed a rappelé, au cours de cette rencontre avec les intermédiaires en bourse, les différentes étapes de développement de son groupe qui a réussi à s’imposer et à devenir au fil des années, un des plus importants groupes à l’échelle nationale et même régionale.


Pour son fondateur, cette évolution du groupe est due en grande partie à la qualité et à la capacité de gouvernance et de gestion intelligente. Se sont là deux atouts qui ont favorisé le développement de Poulina et son adaptation aux changements économiques qu’a connus le pays depuis quatre décennies.


Cette gestion est aussi assistée par un système d’information développé, «fort et rapide », permettant de diriger et de maîtriser les différentes filiales du groupe, qu’elles soient nationales ou aussi internationales.


M. Ben Ayed a expliqué, dans ce contexte, que la conversion du groupe en une holding traduit, en effet, les capacités de changement de Poulina et son adaptation aux mutations économiques.


Pour ce qui est des performances du groupe, M. Abdelwaheb Ben Ayed a affirmé que les bénéfices de Poulina ont augmenté d’une manière très sensible au cours des dernières années, grâce notamment à sa stratégie de gestion et de bonne gouvernance.


Aujourd’hui, le groupe a pris une dimension maghrébine remarquable, puisqu’il est présent sur trois autres marchés maghrébins, à savoir la Libye, l’Algérie et le Maroc. Poulina a également avancé dans sa démarche d’internationalisation en rachetant une usine industrielle à Shanghai en Chine.


« La Chine est très importante pour le développement de notre groupe, explique M. Ben Ayed, c’est le nouveau moteur du développement économique dans le monde et son futur levier, et elle nous permettra de renforcer et d’accélérer notre développement à l’international. »   


Revenant à l‘opération d’introduction en bourse du groupe, M. Ben Ayed a noté que ce processus s’est avéré long et plus difficile que prévu. Et d’ajouter que ce choix s’inscrit dans le cadre du renforcement du groupe avec de nouvelles ressources de financement.


Le projet de cette admission a été approuvé par le Conseil de la Bourse de Tunis en date du 7 juillet en cours. Cette introduction porte sur l’émission de 16 670 000 actions représentant 10% de son capital de la société, après son augmentation, au prix de 5.950 dinars l’action, ainsi que la cession au profit du personnel de Poulina de 478 505 actions de la cadre d’un programme Compte Epargne en Actions, représentant 0,32% du capital du groupe avant son augmentation.


M. Ben Ayed a rassuré les intermédiaires en bourse, quant à l’avenir de Poulina, précisant qu’il a déjà nommé son futur successeur à la tête du groupe, à savoir M. Karim Ammar, un de ses cadres, pour qu’il s’habitue à la gestion de ce groupe et assure la relève.


Mohamed ZGHAL




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com