Pakistan : Le Premier ministre rejette les accusations de Kaboul





Le Quotidien-Agences


Le Premier ministre pakistanais, Yousuf Raza Gilani, a vivement rejeté hier  les accusations du président afghan Hamid Karzaï, qui avait affirmé lundi que les services de renseignements pakistanais étaient responsables des violences en Afghanistan.


Le Premier ministre "condamne fermement les déclarations du président afghan selon lesquelles le Pakistan est impliqué dans une série d'attaques terroristes en Afghanistan", a-t-il indiqué dans un communiqué.


"Les responsables afghans ne devraient pas faire de telles déclarations, qui vont porter atteinte au processus de développement dans la région", a-t-il poursuivi.


"Nous avons répété à de nombreuses reprises qu'un Afghanistan stable allait dans l'intérêt du Pakistan et de la région", a assuré Gilani.


Le président afghan s'en était violemment pris aux services de renseignements pakistanais lundi, dans un contexte de tensions accrues entre les deux pays voisins, et alors que les violences s'intensifient en Afghanistan depuis plusieurs semaines.


"Nous avons prévenu le gouvernement du Pakistan et le monde et cela sera désormais répété par chaque membre de la nation afghane: la violence, les meurtres, les destructions qui affectent l'Afghanistan sont perpétrés par les services de renseignements pakistanais", avait affirmé Hamid Karzaï.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com