Tournoi de Casablanca E.S.S. – M.A.S. (2 – 2) – Tab : 4-3 : Les Etoilés grâce à une meilleure seconde mi-temps





L’ESS a inauguré sa participation au tournoi international de Casablanca Morocco Summer Cup par une qualification au second tour à la suite de son succès aux dépens du MAS Fès grâce aux tirs au but (4-3).


Les Etoilés qui ont délégué une formation composée des nouvelles recrues, ont eu beaucoup de difficultés pour entrer dans ce match face à une des meilleures équipes marocaines qui prépare de surcroît sa prochaine finale du trône.


Ils ont été ainsi cueillis à froid par les locaux, soutenus par un public entièrement acquis à leur cause, grâce à un premier but du remuant Abdelkrim Ben Hnia (16’).


Les Soussiens ont essayé par la suite de s’organiser, mais ils se sont heurtés à une bonne défense chérifienne qui n’a pas eu de mal à annihiler toutes les velléités de Mejdi Mosrati et compagnie. Il faut dire également que les partenaires de Abderrahmène Baaboura ont souffert énormément du manque de cohésion, du fait qu’ils jouaient côte à côte pour la première fois.


Après la pause on a noté cependant un léger mieux dans le camp étoilé avec une circulation plus fluide du ballon. Ce qui a permis à Sadat Bukhari de régler la pendule des siens à la suite d’un bel enchaînement amorcé par Ahmed Mida et relayé par Tarek Ziadi dont le «une-deux» avec le Ghanéen a permis à ce dernier de rétablir l’équilibre (56’).


Or, un flottement de la défense et une mauvaise appréciation du portier Abderrahmène Baaboura ont permis aux Marocains de reprendre l’avantage par l’intermédiaire de Nabil Daoudi (76’).


Un second but qui a eu l’effet de galvaniser les Sahéliens qui allaient exercer une pression constante sur leurs adversaires, au point de les acculer à la faute et les pousser à tromper leur propre gardien (90’+2’).


Une égalisation inespérée, mais finalement fort méritée au vu des efforts fournis par tout le groupe au cours de la seconde période pratiquement dominée par les Tunisiens.


On a dû alors recourir à la séance des tirs au but qui a donné raison à Tembo Fewyu, Wadii Belhaj Brahim, Wael Bellak’hal et Touré Karamoko, lesquels ont réussi leurs essais, ainsi qu’à Abderrahmène Baaboura qui a stoppé le tir du Marocain Nabil Daoudi, après que son compatriote Hamza Haji eut percuté le montant droit du portier soussien. Dans le camp sahélien seul Mejdi Touniche (ex-Mejdi Ben Mohamed) avait raté sa tentative, en tirant au-dessus de la transversale.


Pour la circonstance, le duo Hervé Gauthier et Mohamed Mkacher ont aligné la formation rentrante suivante : Abderrahmène Baaboura, Ben Mansour, Ben Slimène, Mejdi Touniche, Hatem Bejaoui, Sacko, Ahmed Mida, Ziadi, Jabnoun, Bukhari, Mosrati.


En seconde période d’autres éléments ont fait leur apparition à l’instar de Mohamed Amine Haj Saïd, Wael Bellak’hal, Touré Karamoko et Wadii Belhaj Brahim.


Place à Paços


Aujourd’hui, les Etoilés croiseront le fer avec les Portugais de Paços pour le compte du second tour. Le vainqueur à l’issue de cette confrontation ira en demi-finale pour rencontrer Udinese.


Mansour AMARA




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com