Festimed et Concours roman 2008 : Quand Poulina s’attache à la peinture et à la lecture





A l’heure où les entreprises qui font du mécénat culturel ne se bousculent pas au portillon en Tunisie, le groupe Poulina vient de mener avec brio, non pas une action mais deux pour encourager et promouvoir le talent des jeunes (et des moins jeunes) Tunisiens dans deux domaines immenses de la créativité universelle : les arts plastiques et la lecture. En prime; de la photo, de la musique, de la danse, de la convivialité, de la rêverie…


Tunis-Le Quotidien


Il faut connaitre M. Abdelwahab Ben Ayed, le numéro un du groupe Poulina pour comprendre. Car le sacré bonhomme a beau être un capitaine d’industrie dans le sang et donc rompu à la chose rigoureuse et rationnelle, il n’en reste pas moins qu’il est également un grand amateur d’art dans l’âme.


Pour s’en convaincre, il n’y a qu’à faire un petit tour à Médina Mediterranea, construite à Yasmine Hammamet sous son inspiration et se faisant la preuve vivante que l’architecture, les heureux fignolages et la beauté pouvaient se marier avec naturel aux industries du tourisme, de l’hôtellerie et des loisirs.


L’art est dans les remparts !


C’est d’ailleurs là, à Médina Mediterranea, comme pour relier d’un trait autant de messages de beauté, que Poulina a ouvert ses bras pour accueillir les visiteurs et les artistes dans le cadre du Festimed 2008, une manifestation qui s’est destinée à toutes les expressions artistiques. C’est là que, pendant une semaine, une Médina Mediterranea en liesse a accueilli à l’abri de ses remparts ce festival devenant, pour l’occasion, un vrai atelier à ciel ouvert.


Un concept original. Non seulement promouvoir les expressions artistiques en Tunisie mais aussi mobiliser nos fantasmes afin d'ouvrir un vrai débat et de porter un regard croisé sur les questionnements qui interpellent notre corps mais surtout notre esprit. Une volonté d'assurer la continuité et de faire contribuer les jeunes générations à l’évolution des mouvements artistiques nationaux.


Et une mission. Celle de la diffusion de l'expression artistique, du développement de la culture artistique et de permettre à la Tunisie une meilleure insertion dans le paysage culturel et artistique universel. Il s’agit également d’encourager la recherche académique et artistique dans le domaine culturel et artistique et d’organiser des rencontres et ateliers d’expression destinés aux jeunes Tunisiens.


L’art était omniprésent à Médina Mediterranea car, le concept voulait également installer la tradition de ‘’La route des arts’’, là où il s’agissait de faire occuper les ruelles de la médina par des artistes de différentes disciplines dans le but d’immerger le visiteur tunisien et étranger dans le charme du Festimed qui est un tout. Plusieurs Shows musicaux ont contribué à donner encore plus d’ambiance de fête à tout cela avec des groupes tunisiens de styles allant du reggae au jazz, en passant par le metal, instrumental, flamenco, chants andalous,…


La chasse aux romanciers… petits et grands !


Pour sa troisième édition du Concours du roman, le groupe POULINA est passé à trois concours car, il a souhaité que la création littéraire soit ouverte à toute les tranches d'âges sans exception. Et les événements ont prouvé qu’il avait raison puisque la version 2008 de ce concours s’est soldée par une diversité des œuvres demandées et des disciplines choisies d’une manière inégalée dans les autres moutures.


Le concours pour adultes a joué la carte de la tradition puisqu’il est la continuité des deux premières éditions 2002 et 2003. Il atteint aussi sa maturité sous l’encadrement d’un jury du plus haut niveau littéraire en Tunisie.


Sur la forme et sur le fond, les auteurs et éditeurs de livres pour enfants ont fait assaut de créativité… avec succès ! Mais rassurez-vous, les princes charmants, les fées et les sorcières sont restées des valeurs sûres. Dans ce chapitre, Poulina s’est uniquement intéressé aux romanciers qui écrivent pour les enfants entre 06 et 15 ans. Le concours a été encadré par un jury composé des meilleures plumes de littérature enfantine et des meilleurs illustrateurs pour contes d'enfants.


Quant au concours de la meilleure création artistique enfantine, cette première version de ce concours est une initiative du groupe Poulina réalisée en collaboration avec le ministère de l'Education nationale sur 5000 écoles et collèges à travers tout le territoire tunisien. Les élèves ont été appelés à réaliser une création artistique (littéraire, musicale ou en art plastique) qui a été scrutée par un jury de la direction de l'animation culturelle du ministère.


Manoubi AKROUT


manoubi.akrout@planet.tn




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com