Tunisair : Accent sur l’amélioration de la productivité






Avec des résultats en croissance par rapport aux dernières années, la compagnie aérienne nationale espère poursuivre son développement durant les prochains exercices avec un objectif principal d’améliorer sa productivité et sa rentabilité.


 


Tunis – Le Quotidien


Regroupant les intermédiaires en bourse et les journalistes à l’occasion de la première communication financière de la compagnie au titre de l’exercice 2008, tenue hier à son siège, M. Nébil Chettaoui, PDG de Tunisair, a avoué le manque de communication, qui ne figure pas, semble-t-il, parmi les priorités de la compagnie aérienne nationale du moins à court terme.


M. Chettaoui a précisé que la compagnie a réussi à améliorer nettement son activité au cours de l’année dernière et aussi au début de l’exercice en cours. Cette amélioration est le résultat d’une stratégie commerciale efficiente permettant de réaliser une croissance globale du trafic de 7% par rapport à 2007, ainsi qu’une évolution de 10% des recettes de la compagnie sur les cinq premiers mois de 2008, même si ses charges ont connu une augmentation «terrible», principalement à cause de la flambée des prix des carburants, notant que ces derniers représentent 40% des charges de la compagnie.


Selon son directeur financier, Tunisair a réussi à accroître son résultat net, passant de 28 millions de dinars en 2006 à 32,5 millions de dinars en 2007, grâce notamment à la réduction de ses charges hors carburants. La compagnie nationale compte poursuivre sa croissance d’autant qu’elle a pu consolider ses résultats de 2007, et s’est conformée aux normes internationales qui lui permettront de développer davantage ses activités et d’atteindre ses objectifs.


Le PDG de la société a expliqué que le plan de flotte mis en place depuis quelque temps s’inscrit dans ce contexte. Ce plan vise à rajeunir la flotte de Tunisair à travers l’acquisition de 16 nouveaux avions Airbus avec 3 autres en option, dont une partie serait exploitée à partir de 2011.


Et d’ajouter que la compagnie lancera prochainement un appel d’offres pour la réalisation d’une étude d’optimisation du financement pour ces nouvelles acquisitions.


Pour ce qui est de l’accord relatif à la délocalisation d’une partie des activités d’Airbus en Tunisie, signé en marge de la visite du Président Français en Tunisie en avril dernier, M. Chettaoui a noté que ce projet, qui devrait générer quelque 2000 nouveaux postes d’emploi, s’inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie de développement de l’équipementier aéronautique français. Et de mentionner que ce dernier créera sa propre filiale en Tunisie au cours des sept prochaines années, et qu’Airbus devrait payer une indemnité au gouvernement tunisien en cas de non-respect de ses engagements en matière d’emploi.


 


* Les vols réguliers en priorité


Au niveau de la stratégie de développement des activités au cours des prochaines années, M. Nébil Chettaoui a affirmé que la compagnie aérienne nationale a fait le choix de favoriser ses vols réguliers tout en consolidant la croissance de son activité charter. «Nous pensons que les vols réguliers devraient enregistrer une croissance plus importante durant les années à venir, grâce notamment à la réalisation des méga-projets en Tunisie, qui favoriseraient les déplacements pour les affaires », a-t-il souligné.


En ce qui concerne le lancement de nouvelles dessertes, M. Chettaoui a annoncé que Tunisair n’ouvrira plus de nouvelles lignes sauf si leur rentabilité économique est prouvée.


Il a expliqué que ce choix témoigne de la détermination du management de la compagnie à atteindre les objectifs fixés pour les prochaines années, dont le plus important est l’amélioration de la productivité et de la rentabilité de la société.


 

Mohamed ZGHAL  


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com