Le Congrès de tous les défis






Le Chef de l’Etat donne aujourd’hui le coup d’envoi du Congrès du parti au pouvoir, le Rassemblement Constitutionnel Démocratique (RCD), qui se tient au Palais des expositions du Kram. Le nombre de congressistes (2715) et d’invités étrangers (170) donne un aperçu sur l’envergure de l’événement. Le Congrès s’organise cette année sous le signe du défi, et se tient dans une conjoncture mondiale difficile  marquée par la hausse vertigineuse des prix du pétrole dont les répercussions ont touché toutes les économies et particulièrement celles des pays en voie de développement. Il s’agit pour le RCD d’un véritable défi, dans la mesure où il préside en cette période aux destinées de la Tunisie. Ses choix et ses options sont déterminants pour notre pays et se doivent de s’inscrire dans une logique audacieuse et avant-gardiste pour poursuivre la grande marche vers le progrès en s’adaptant entre autres aux vicissitudes de la conjoncture mondiale et en trouvant les solutions adaptées à la situation. C’est une délicate mission en cette conjoncture marquée par des bouleversements de la situation dans le monde et par les relents d’une crise, dont l’effet de boomerang n’épargne que ceux qui sont les plus disposés à supporter ses effets ravageurs.


Il s’agit aujourd’hui de répondre aux attentes et aux aspirations de tous les Tunisiens, toutes tendances confondues, concernés par les orientations de la période à venir, dont beaucoup sont animés par la volonté de contribuer à l’œuvre de développement et de participer activement à la réalisation de toutes les conditions de la réussite de la Tunisie.


Le rajeunissement des structures du RCD constitue un atout majeur pour réussir le pari et pour  relever les défis qui sont nombreux.


 

Lotfi TOUATI


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com