Mobilisation tous azimuts






Paré de ses plus beaux atours, le Parc des expositions du Kram a abrité hier, les assises du 5e Congrès du Rassemblement Constitutionnel Démocratique, placé cette année sous le signe du «Défi». Le RCD, parti au pouvoir, n’a pas lésiné sur les moyens et l’effort pour la réussite de cet important événement marqué par un discours fort attendu du Chef de l’Etat. Un discours éminemment mobilisateur et fédérateur qui consacre l’abnégation et le sérieux de l’action à entreprendre dans tous les domaines afin de préserver les acquis et relever avec succès les innombrables défis à venir. Ici, la mobilisation interpelle en fait tous les Tunisiens, quelle qu’en soit la mouvance politique. Car, quand bien même le RCD serait le parti de la majorité, l’avenir de la Tunisie, la pérennisation de son invulnérabilité, et son indépendance chèrement acquise incombent en fait à tous les Tunisiens, unis sous une même bannière et regardant ensemble vers une même direction. Celle du progrès, du développement intégral et du mieux-être... conformément aux aspirations légitimes de tout le peuple tunisien.


Solidarité, emploi des diplômés du supérieur, jeunesse, sont entre autres,  autant de centres d’intérêt mis en exergue  par le Président Ben Ali dans son allocution. Des centres d’intérêt hautement prioritaires qui bénéficient de tous les égards et attentions de l’Etat qui  va s’investir encore plus en vue de les promouvoir. Si la solidarité constitue le socle fédérateur de notre société, la jeunesse est proprement l’expression de son devenir.


Les jeunes qui sont appelés, en effet, à prendre le relais de leurs aînés ont un «rôle déterminant dans l’édification du présent et de l’avenir de la Tunisie». Le Président Ben Ali, qui a rappelé ses instructions données en vue d’inclure dans les motions du Congrès les préoccupations, les aspirations et les ambitions des jeunes, réitère en fait toute la sollicitude avec laquelle il entoure cette catégorie «stratégique» de la population tunisienne.


Autant les défis sont, du reste, nombreux et difficiles particulièrement dans cette conjoncture internationale marquée par la montée des incertitudes, autant le challenge demeure malgré tout à notre portée. Rompue aux dures épreuves, la Tunisie a les moyens, humains notamment, de tirer son épingle du jeu sur le plan international et de mener sa barque à bon port. Grâce à la volonté de ses hommes et femmes, leur sens du dévouement de l’abnégation et du sacrifice envers la patrie, elle est capable d’entrer de plain-pied au Panthéon des grandes nations.


Le Président Ben Ali, qui a accepté d’être le candidat du RCD à l’élection présidentielle de 2009, apporte ainsi le gage d’une précieuse stabilité dont le pays a grandement besoin pour relever avec succès les défis à venir et maximiser les chances de réussite de la prochaine étape.


 

Chokri BACCOUCHE


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com