Emploi: Augmentation de 8,1% des opérations d’embauche au premier semestre 2008…






Tunis-Le Quotidien


Au cours du premier semestre de 2008, les bureaux de placement répartis sur tout le territoire tunisien ont proposé 81 000 offres contre 79 227 pendant la même période de l’année dernière, soit une évolution de 2,4% sur une année.


Parallèlement, les opérations d’embauche ont enregistré une augmentation de 8,1%, avec une mention spéciale aux secteurs du transport et des industries manufacturières.


En ce qui concerne le recrutement des diplômés du supérieur, on a enregistré 13 385 opérations d’embauche, contre uniquement 10 346 opérations sur six mois une année auparavant.


Plusieurs mécanismes ont contribué à l’effort de création d’emplois. Il s‘agit en premier lieu du Fonds National de l’emploi 2121 dont les programmes ont bénéficié, au cours des six derniers mois de l’année 2008, à 47.239 jeunes, en majorité des diplômés de l’enseignement supérieur. Ce qui porte le nombre total des bénéficiaires des interventions du Fonds, depuis sa création, à 818.510 demandeurs d’emploi.


De son côté, la Banque Tunisienne de Solidarité (BTS) a approuvé le financement de 6272 projets qui devraient permettre la création de près de 12.542 emplois. 97% des approbations ont été affectées au financement de la création de nouveaux projets, tandis que 21% ont été consacrés à l’extension de projets déjà existants.


Par ailleurs, environ 21 000 micro-crédits ont été accordés, au cours des six premiers mois de l’année 2008, dont 54%, au profit de jeunes issus des zones de développement régional prioritaires.


La contribution du secteur s’est également manifestée à travers une campagne nationale pour l’emploi des diplômés du supérieur, lancée, en fin de l’année 2007, par  l’Union Tunisienne, de l’Industrie, du Commerce et de l‘Artisanat (UTICA) 


Grâce à ces efforts, 705 000 emplois ont été créés au cours des dix dernières années, répondant à environ 98% des demandes additionnelles.


Toutefois, la « guerre » contre le chômage est loin d’être gagnée.


Au cours du 11e plan de développement (2007/2011), le pays est tenu de créer 412 000 emplois et de porter le taux d’encadrement à 18% contre 13% actuellement.  Raison pour laquelle, l’emploi, en général, et celui des diplômés du supérieur en particulier, a été érigé en une "priorité nationale absolue" et occupe le premier point du Programme présidentiel 2005/2009.


 

W.K.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com