Irak: Un GI et deux soldats irakiens tués






Le Quotidien-Agences


L'armée américaine en Irak a annoncé hier la mort la veille d'un de ses soldats dans une action "non hostile", ce qui porte à 12 le bilan des victimes américaines en juillet, le plus bas depuis l'invasion de 2003.


Un soldat américain est mort dans un incident non lié au combat le 31 juillet dans la province de Ninive, dans le nord de l'Irak, a indiqué l'armée dans un communiqué.


Deux autres soldats ont été blessés, a-t-elle ajouté sans autre précision sur les circonstances de cet incident.


Par ailleurs, deux soldats irakiens ont été tués et deux autres blessés vendredi dans la région instable de Kirkouk (nord de l'Irak), dans l'explosion d'une bombe au passage de leur véhicule, a indiqué la police.


L'incident s'est produit dans un village près de Kirkouk, la riche ville pétrolière du nord de l'Irak, selon le colonel Feras al-Obeidi, chef de la police locale.


 Kirkouk avait été la cible lundi d'un attentat suicide lors d'une manifestation de Kurdes qui a coûté la vie à 25 personnes.

Les tensions sont vives à Kirkouk où les Kurdes s'opposent à un projet de loi électorale en raison d'un différend sur la répartition du pouvoir entre les communautés --kurdes, arabes, et turcomans-- de la région riche en pétrole de Kirkouk.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com