Entretien Ben Ali – Gueddafi: Examen de la coopération bilatérale et des questions régionales et internationales






Carthage - TAP


Le Président Zine El Abidine Ben Ali a eu, hier soir, un entretien avec le Leader Mouammar Gueddafi, Chef de la Grande Révolution du 1er Septembre. L’entretien a permis d’examiner l’évolution des relations de fraternité et de coopération entre la Tunisie et la Jamahiriya libyenne sur les questions régionales et internationales d’actualité.


Le porte-parole officiel de la présidence de la République a indiqué que le Chef de l’Etat et le Chef de la Révolution du 1er Septembre ont exprimé, lors de l’examen des relations bilatérales, leur satisfaction du niveau privilégié de ces relations et l’espoir de les hisser vers davantage de solidarité, de complémentarité et d’intégration.


Les deux dirigeants ont évoqué, dans ce contexte, le développement du volume des échanges commerciaux et les projets communs importants, ainsi que les perspectives visant à consolider les investissements et à impulser la coopération économique.


A ce propos, le Président Zine El Abidine Ben Ali a fait part de sa satisfaction du parachèvement de la cité Omar El Mokhtar. Il a salué, dans ce sens, la participation libyenne dans la réalisation de cette cité, devenue symbole de la fraternité et de la solidarité, entre les deux peuples frères tunisien et libyen.


Le Chef de l’Etat a, par ailleurs, exprimé l’espoir de faire avancer la réalisation des grands projets communs dont, notamment, l’autoroute Sfax-Tripoli et l’interconnexion électrique. Il a, en outre, mis l’accent sur l’importance de la réunion de la commission des perspectives d'avenir dans la dynamisation de la complémentarité économique, entre les deux pays, l’intensification des investissements et les grands projets.


Le Leader Mouammar Gueddafi a indiqué, pour sa part, qu’il a suivi avec intérêt le congrès du Rassemblement constitutionnel démocratique, indiquant que l’annonce par le Président Zine El Abidine Ben Ali de son adhésion à l’appel des Tunisiens pour présenter sa candidature à la prochaine élection présidentielle est un événement historique venu garantir la poursuite du processus de Changement et de modernisation que connaît la Tunisie, depuis le Changement du 7 Novembre 1987.


Les deux dirigeants ont, d’autre part, évoqué la marche de l’Union maghrébine et les moyens susceptibles de dynamiser ses institutions.


Sur le plan arabe, l’entretien a permis d’examiner les derniers développements sur la scène palestinienne et les initiatives visant l’unification des rangs palestiniens, ainsi que l’évolution positive sur la scène libanaise et la situation en Irak.


La marche de l’Union africaine a, pour sa part, occupé une partie importante de cet entretien. Le Président Zine El Abidine Ben Ali a réaffirmé, dans ce cadre, l’importance du rôle de la Libye et du Leader Mouammar Gueddafi, en particulier, dans la dynamisation du  rôle de l’Union africaine dans la contribution à la réalisation de la sécurité, de la stabilité, du développement dans le continent et la consolidation de l’action africaine commune.

L’entretien a, également, permis d’évoquer les questions de paix, de coopération et de développement dans l’espace méditerranéen.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com