Industrie chimique : Alkimia compte sur ses nouveaux projets






Même si la situation demeure encore difficile pour la société chimique Alkimia, son management garde toujours l’espoir de se relancer, notamment en poursuivant la réalisation des ses différents projets en Tunisie et aussi en Algérie.


 


Tunis – Le Quotidien


En marge de la récente communication financière d’Alkimia, M. Ali Ben Ali, son président-directeur général, a mis l’accent sur l’avancement de la réalisation des nouveaux projets de la société, en particulier la nouvelle unité de production du STPP à Annaba en Algérie, et aussi le projet de production du sulfate de sodium à Sebkhat Oum El Khialate à Tataouine.


M. Ben Ali a expliqué que le projet de l’unité de l’Algérie a connu un certain retard dû principalement à un malentendu avec le partenaire algérien, à savoir la société « Asmidal ».


Et de mentionner que ce nouveau projet devrait entrer en production à partir de la fin du mois de novembre prochain ou, au plus tard, au cours du mois de décembre 2008.


La  nouvelle unité de production de Annaba, baptisée « Kimial » aurait une capacité de production de près de 60 000 tonnes de STPP après son entrée en production. Elle permettra à la société chimique tunisienne de renforcer sa position notamment au niveau du marché maghrébin et aussi celui du Moyen Orient. 


Pour ce qui est du projet de production du sulfate de sodium à partir de Sebkhat Oum El Khialate, le président directeur général d’Alkimia a précisé qu’il s’agit d’un très important projet pour la société, d’autant que ce produit gagne actuellement du terrain au niveau du marché international et connaît une demande de plus en plus croissante.


Ce projet, qui devrait être financé à travers un emprunt obligataire de 15 millions de dinars, porte sur une production annuelle de 100 000 tonnes de sulfate de sodium. La société a lancé dans ce contexte deux études techniques portant sur l’étude d’impact sur l’environnement et la confirmation des réserves exploitables du gisement.    


M. Ali Ben Ali a exprimé, à ce propos, les regrets du management de la société de ne pas avoir lancé ce projet depuis quelques années, compte tenu de sa rentabilité importante.


 


M.Z.




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com