LA REVUE DES MARCHES DU 06/08/2008 : Le Tunindex en repli…






* CAC 40: le vigoureux rebond de la veille se confirme…


* Wall Street a fini en très forte hausse…


 


Au niveau des marchés, Le dollar se redresse sensiblement par rapport à l'euro, alors que le cours du pétrole, libellé en dollar, poursuit sa décrue. Le dollar perd en effet 0,6% à 1,549 dollar pour un euro. Le baril de brut WTI a enfoncé temporairement le seuil des 120 dollars pour la première fois depuis le début du mois de mai dernier et cote actuellement 120,1 dollars le baril, grâce à l'éloignement du cyclone Edouard des installations pétrolières du Golfe du Mexique et l'hypothèse selon laquelle le ralentissement économique affaiblira la demande en or noir.


Autre élément positif pour le billet vert, l'indice ISM des services a rebondi à 49,5 en juillet contre 48,2 en juin, indiquant un ralentissement de la contraction de cette activité. Si le sous-indice de la production et celui des nouvelles commandes ont légèrement baissé, celui de l'emploi s'est par contre redressé nettement.


 


Sur les marchés européens CAC 40: le vigoureux rebond de la veille se confirme. La Bourse de Paris poursuit son rebond entamé hier matin, les résultats meilleurs que prévu de BNP Paribas étant venus s'ajouter au message encourageant envoyé hier soir par les marchés américains. Vers 10h30, l'indice CAC 40 s'adjuge une progression de 0,7% à 4417 points, alors que l'Euro STOXX 50 reprend 0,4%. « Les déclarations concernant les risques, le manque de commentaire sur l'économie et surtout l'absence de signaux vis-à-vis de la politique monétaire de court terme sont autant d'indications de la volonté de la Fed de ne pas toucher à ses taux dans les mois qui viennent », affirment ce matin les analystes.


En outre, et à Wall Street, La séance avait déjà bien commencé grâce à la poursuite de la baisse des cours du pétrole et à la publication d'un indice d'activité dans le secteur des services supérieur aux attentes. Puis les indices ont encore accru leurs gains après l'annonce de la décision de la Fed ne pas modifier ses taux d'intérêt. Selon l'interprétation par les investisseurs du communiqué de la Fed, cette dernière ne semble pas sur le point de relever ses taux. Le groupe américain de produits de grande consommation comme les rasoirs Gillette et le shampoing Head & Shoulders a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes dans un contexte défavorable marqué par la hausse des coûts de l'énergie et des matières premières. Les économies réalisées par le groupe et les hausses de prix de ses produits ont payé. Le groupe a cependant averti que l'environnement économique allait rester difficile, ce qui devrait peser sur ses marges.


En Allemagne, le volume des commandes à l'industrie allemande, en données ajustées des variations saisonnières, a reculé de 2,9% en juin après une baisse de 1,7% enregistrée en mai. En comparaison bimensuelle (la période de mai-juin comparée à celle de mars-avril), les commandes à l'industrie dans la première économie de la zone euro ont baissé de 3,7%. Sur l'ensemble du deuxième trimestre, elles ont diminué de 4,1%. Le ministère allemand de l'Economie et du Travail, qui publie ces chiffres, précise que les commandes en provenance d'Allemagne ont reculé de 0,6% en juin. Les commandes en provenance de l'étranger ont chuté de 5,1% et celles provenant de la zone euro, de 7,7%.


Au niveau des secteurs, Le groupe minier Xstrata a lancé une offre de rachat en numéraire de 10 milliards de dollars (6,45 milliards d'euros) sur Lonmin, troisième producteur mondial de platine, afin de diversifier encore davantage et de développer ses activités. Xstrata, cinquième groupe minier mondial par la valorisation boursière, a précisé qu'il voulait lancer une offre en cash à 33 livres sterling par action Lonmin, ce qui représente une prime de 42% par rapport au cours de clôture du titre mardi soir.


Tunis : L'année 2008 est une année extrêmement difficile pour les industries chimiques, face à la conjoncture mondiale difficile ponctuée notamment par la flambée des prix des matières premières et l'augmentation de la demande en produits chimiques, particulièrement en engrais chimiques et acides phosphoriques '', a affirmé M. Ali Ben Ali, président Directeur général de la société chimique '' ALKIMIA''. M. Ali Ben Ali qui s'adressait aux intermédiaires en bourse, dans le cadre d'une communication financière, tenue mardi à Tunis sur la situation de la société et ses perspectives de développement, a précisé que la Chine, l'Inde et la Russie qui sont de grands consommateurs d'engrais et de produits chimiques ont considérablement contribué à l'envolée des prix des matières de base, compte tenu de leur grande utilisation de ces produits dans plusieurs domaines.


Sur la place de Tunis, le volume global de refinancement à (-1033,4: à la date du 04/08/2008), tend  à maintenir le Taux de Marché Monétaire (TMM) à 5.38% pour matérialiser une  légère hausse des taux.


Enfin, sur le marché des changes, le dinar (au 04/08/2008) s’est apprécié par rapport au yen japonais et au dollar américain., et il s’est déprécié par rapport à l’euro, et au dirham marocain.


A la clôture, le Tunindex a consolidé sa position à 034,90  -0,02%


On retiendra de la journée, notamment, une hausse  des taux, une surliquidité des agents et un marché boursier en repli.


 


Ramy JOUINI


Analyste PERSPECO :


Laboratoire EURO-MED. D’Analyses Economiques

www.perspeco.com


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com