LIGUE 1: ça démarre fort !






Mine de rien, nous y sommes déjà. En pleine canicule, en plein farniente estival.


Les 3 coups du nouvel exercice 2008-2009 sonneront bel et bien cet après-midi.


Et en guise de prologue, nous aurons droit à deux entrées en la matière, grandeur nature.


 


Une coïncidence à marquer d’une pierre blanche que ce chevauchement entre le démarrage du championnat national et celui des XXIXes Olympiades de l’ère moderne. Avec l’espoir fébrilement nourri que l’esprit olympique déteindra sur notre compétition locale.



Nous parlions d’entame de saison tonitruante, nous serons royalement servis avec deux rencontres mettant aux prises directement les quatre mastodontes du circuit, à savoir ESS - CA et EST - CSS.


Tirage capricieux du calendrier ou tirage orienté? Peu importe, le principal enseignement à tirer étant cette nouvelle tendance à traiter tous les clubs sur un pied d’égalité et à procéder à une sorte de nivellement.


Le «hasard» a voulu donc que le champion sortant et son dauphin en viennent dès l’exorde de ce championnat à en découdre, dans le cadre d’une explication à propos duquel aucune concession ne sera faite. Il y a ensuite, une titillante question de suprématie à trancher, l’ESS, invoquant toujours le «hold up» dont elle aurait été victime la saison écoulée, et le CA, tenant à prouver la légitimité de son sacre. A El Menzah, l’empoignade entre l’EST et le CSS sera tout aussi colorée. Les Sang et Or tenteront d’enchaîner avec leur sacre en Coupe de Tunisie et d’assurer, de la sorte, la meilleure transition possible avec le nouvel exercice. La nouvelle armada de jeunes, après le départ des Chaâbani, Zaïem, Berrebat, notamment, a besoin d’une victoire de rang pour gagner en confiance. En face, le CSS aura tout autant besoin d’un succès inaugural retentissant, ne serait-ce que pour rompre avec cette nouvelle fâcheuse habitude ces derniers temps, consistant à établir un hiatus entre la compétition locale et la participation continentale, à la lumière des deux visages antinomiques exhibés séparément.


Concernant les autres matches, sur lesquels nous reviendrons dans notre édition de demain avec de plus amples détails, les duels s’annoncent équilibrés et acharnés. C’est ainsi que l’avantage du terrain pour les ST, OB, EGSG, ASM et CSHL, face respectivement à JS, ASK, ESHS, CAB et USM, sera loin d’être décisif et chacun s’échinera à faire démarrer son compteur. Sur fond de vœu pieux, que le simulacre de football de ces dernières saisons, soit battu à plate couture, au profit du retour effectif dans nos stades des nobles vertus du sport. Utopie ou espoir permis ? Attendons voir.


 


Wahid SMAOUI




Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com