Du côté clubiste : L’année de tous les défis !






L’heure de la rentrée a bel et bien sonné pour la compétition nationale dont la journée inaugurale sera entamée dans quelques heures, plus précisément à partir de 18h00.


 


Et comme le hasard fait souvent bien les choses, le champion sortant aura l’honneur d’être de la partie dès les premières minutes pour aborder la nouvelle saison, celle des défis, avec une opposition qui drainera pratiquement tout le Sahel. Le champion en titre étrennera  effectivement son sacre chez son dauphin étoilé dans une confrontation passionnante et indécise. Pour une rentrée, on ne pouvait demander mieux.


En parlant de défis, on pense bien entendu non seulement à ce titre glané moins de trois mois plus tôt et que les Clubistes auront à défendre, mais également à la coupe de Tunisie, à la Coupe de la CAF, dont les Rouge et Blanc entameront la phase des poules dans une semaine en Egypte, et enfin la Champions League qui débutera en mars prochain.


Un programme donc, assez chargé et une très longue route à parcourir pour Abdelhak Ben Chikha et ses protégés qui seront désormais l’équipe à battre, du moins la formation attendue à tous les tournants.


Comment s’y sont-ils préparés et quel objectif auront-ils à atteindre en fin de compte ? Commençons par répondre à cette dernière question pour dire que Lassaâd Ouertani et consorts n’auront d’autre objectif, primordial et hiérarchiquement le plus important, que de défendre le titre acquis de haute lutte au crépuscule du 22 mai dernier. Ce n’est guère sorcier de toute évidence de le deviner. Aussi, les gars de Bab Jedid remettront-ils ce titre en jeu avec la ferme intention; sinon la détermination farouche de garder leur bien. Ils auront un acquis à préserver et un statut à défendre. En auront-ils la force et, surtout, les moyens ?


 


Ambitions intactes


A priori, ce ne sera guère aisé, mais nullement impossible pour une formation qui a paru bien rodée ces derniers temps, ayant acquis de surcroît une personnalité et une force de caractère qui lui permettent de faire face à tout antagonisme.


Les Clubistes ont renforcé en outre leurs lignes par l’acquisition de quelques éléments qui viendront étoffer un effectif pourtant bien fourni; certes, ils ont perdu un des titulaires de la saison écoulée, en l’occurrence Mohamed Ali Gharzoul, mais son départ n’affectera pas outre mesure la solidité défensive affichée par l’arrièregarde qui a gagné en homogénéité et en maturité et qui vient d’être renforcée par la venue de Lamine Nçaïbi, Abdelmoneëm Derbali et la confirmation du jeune Bilel El Ifa, de plus en plus sûr et de plus en plus performant. Aussi, le staff technique n’aura-t-il désormais que l’embarras du choix.


 


Quelle formation ?


Ce premier rendez-vous de la saison s’annonce-t-il sous les meilleurs auspices pour le champion sortant ? Malgré quelques absences de taille, Abdelhak Ben Chikha n’aura apparemment aucun souci pour aligner une formation équilibrée.


Les Clubistes seront en effet privés des services du stratège Oussama Sellami, encore sous le coup d’une suspension de six matches, dont il en a purgé deux, du Camerounais Mandmo Alexis, retenu par les Jeux olympiques, du nouveau transfuge Lamine Nçaïbi, qui a récolté un troisième carton jaune à l’ultime journée de l’exercice écoulé, et de Helmi Hmem, blessé. Sans compter, bien entendu, l’indisponibilité de l’excentré gauche Anis Amri, encore convalescent.


Du beau monde, on doit l’avouer, mais le technicien clubiste dispose manifestement d’un groupe capable de s’adapter à toutes les situations. On peut s’attendre de ce fait à voir tout à l’heure à Sousse une formation à fière allure, à même de procurer aux supporters de Bab Jedid les meilleures satisfactions.


 


Formation probable


Nefzi, Souissi, Bachtobji, Derbali, El Ifa, Yahia, Ouertani, Aouadhi, Mouihbi, Tchala, Dhaouadi.


 

Mansour AMARA


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com