Tunis : Un mari, une maîtresse et un nouveau-né






Tunis - Le Quotidien


Une jeune dame s’est présentée à un poste de police pour porter plainte à l’encontre de son propre mari.


La plaignante reprochait à son époux d’avoir entretenu une liaison avec une autre femme qui s’est soldée par la naissance d’un bébé.


Convoqué au poste puis interrogé, le suspect a nié les faits, déclarant que sa femme l’avait abandonné pour aller vivre chez ses parents.


En apprenant qu’il allait demander le divorce, elle avait monté cette histoire de toutes pièces pour se venger de lui.


Ceci étant, une enquête a été ouverte pour tirer au clair cette affaire.


Coup de théâtre, les auxiliaires de la justice ont découvert qu’une maîtresse existe bel et bien. Pis encore, elle avait donné naissance à une fillette sans l’enregistrer sur les fichiers de l’état civil.


Les deux amants ont été, alors, mis en détention en attendant d’être traduits en justice.


 

H.M.


Articles Similaires:



Source: LeQuotidien: lequotidien-tn.com